[Film] 20 ans d’écart

affiche_20_ans_cartAlice, femme d’affaires stricte approchant la quarantaine voit son espoir de passer gérante du magazine dont elle s’occupe s’étioler à cause de son classicisme (voire même son balai dans le cul, des fois !). Son patron, un excentrique, voit en elle une femme manquant cruellement de fantaisie risquant de ternir l’avenir de la boite et préfère une petite nouvelle pleine de vie au comportement débridé. Mais le jour où Alice, par un concours de circonstances, se fait prendre en photo en plein quiproquo dans les bras de Balthazar, un petit jeune de 20 ans, son patron voit en elle la touche de rebelle attitude qu’il désirait.
Sentant que sa carrière risque de se jouer positivement sur les apparences, Alice décide à contre-coeur de simuler une liaison avec le jeune étudiant, jouant de ses charmes encore bien présents et de la naïveté du jeune homme. Mais à force de se rapprocher, une réelle complicité naît entre les deux personnages et une passion soudaine va compliquer la situation. Car maintenant qu’elle éprouve de vrais sentiments, comment lui avouer qu’elle s’est servie de lui depuis le début ?

Femme plutôt coincée en début de film...

Alice, femme plutôt coincée en début de film…

20 ans d’écart part sur un pitch on ne peut plus classique et suivra les rails jusqu’au dénouement. Pas une surprise à l’horizon, pas de prise de risque scénaristique, c’est du classique à l’état pur. On aurait donc tendance à penser que l’ensemble est donc fade et commun, eh bien pas du tout !  Car si le film reprend absolument tous les codes du genre, Il les maitrise parfaitement et en use avec finesse, intelligence et sans aucune lourdeur.
Les acteurs sont surprenants, ont une vraie personnalité, sont pétillants de charme et forcent l’empathie, et les dialogues sont efficaces, souvent drôles et touchants. Les situations s’enchainent avec prévision mais efficacité, et de nombreux petits détails font sourire, à commencer par la modération des clichés.

elle va apprendre à être bien plus naturelle aux côtés de Balthazar...

elle va apprendre à être bien plus naturelle aux côtés de Balthazar…

En effet, rester classique ne force pas à faire de la caricature. Alice a beau incarner la MILF dans toute sa splendeur, elle n’arbore pas pour autant des seins siliconés, des lèvres collagènées et une attitude de péripatéticienne. Loin de tout ça, elle met en valeur ses atouts très réalistes de façon glamour à souhait. Oui, elle affiche un sacré décolleté au moment où elle veut attirer l’attention, mais les seins ne sont pas compressés dans un Wonderbra exagéré. Oui, elle met une robe moulante sans culotte à vue de nez, mais les fesses ne sortent pas d’un entrainement de steps intensif les rendant ronds comme des pommes. Tout reste naturel, et du coup très attirant, dans le physique comme dans le comportement. Je pense que si j’étais une femme quarantenaire, ce genre de vision me donnerait le sourire et l’envie de me mettre en valeur également. Au lieu de lever les yeux au ciel face aux stéréotypes habituels du cinéma.

et elle se laissera à nouveau enflammer par la passion.

et elle se laissera à nouveau enflammer par la passion.

Et Balthazar, le jeune étudiant n’est pas non plus une caricature de l’ado en chaleur qui passe son temps à faire le con. Il est encore parfois gamin bien sûr, un peu trop spontané, mais fait à plusieurs moments preuve de beaucoup de maturité.
Le film se permettra aussi une scène touchante d’un geste de soutien osé et bien trouvé d’un papa envers son fils, et une petite critique de la société ne jurant que par les apparences, et ce de façon légère, sans jouer les moralisateurs à deux balles, présentant juste les choses comme des évidences.
Enfin bref, 20 ans d’écart est un film drôle, émouvant, rafraichissant, bien joué et mis en scène, et qui remplit son rôle de nous faire passer deux heures très agréablement.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Article par Edward, Film

3 réponses à “[Film] 20 ans d’écart

  1. l’âge, grande question… ayant celui de la protagoniste, je suis presque étonné du sujet du film. bon, il est vrai que j’ai la chance d’être marié à une nana qui a quarante ans aussi et qui fait tourner la tête des jeunots, donc pour moi c’est normal… ce qui est drôle aussi, c’est que si dans un film, un quadra se tape une gonzesse de 20 ans, ce n’est même pas le sujet du film, juste un truc normal auquel personne ne fait attention. finalement, le vrai sujet est peut-être moins l’écart d’âge que l’inégalité hommes-femmes, une fois de plus.
    au fait, quelqu’un connaît le masculin du mot cougar? normal, il n’y en a pas.

    • C’est justement là tout l’intérêt du film : prendre cette situation facilement montrée du doigt dans la société car souvent stéréotypée et montrer peu à peu à quel point, au final, on s’en fout de l’écart d’âge et que du moment qu’ils sont heureux et qu’ils se plaisent, c’est tout ce qui compte.
      C’est un film avec une bonne vieille morale bien classique, comme je le disais, c’est clair, mais comme c’est bien fait et touchant, c’est très agréable à regarder.
      Après bien sûr, si on compare avec le rapport inverse, c’est clair qu’on retombe sur la part de sexisme sous-jacent habituel liée à la culture bien patriarcale de la société, mais je trouve pas que ça doive poser un frein à parler d’un thème dans un film, si c’est fait correctement.
      Pour le masculin du mot cougar, il n’y en a pas d’officiel, non, mais certains essaient de poser un nom sur la chose vu qu’elle existe aussi évidemment, et parmi les essais, il y avait le puma (http://www.loveconfident.com/bons-plans/sorties-soir%C3%A9es/les-femmes-cougars-ont-%C3%A9quivalent-masculin). Mais il faut bien avouer que déjà que le terme de cougar était assez naze, le terme puma n’est pas beaucoup mieux 😄

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s