[BD] La petite Mort

88697506_oPapa Mort a la dure responsabilité de faucher les âmes mourantes de la Terre, et Maman Mort s’occupe du foyer conjugal car désormais, la petite Mort a 9 ans. L’école, les copains, les premières amourettes, et surtout les premières responsabilités… il est temps d’apprendre le métier de Papa. Mais si faucher des âmes n’est pas techniquement difficile, en assumer le poids et les conséquences peut s’avérer très compliqué.

Après plusieurs BD autobiographiques touchantes et très (presque trop) intimistes, force est de constater que le thème de la dépression et des fresques amoureuses difficiles commençait à s’essouffler. De plus, je pense que ces premières BD parlaient avant tout aux lecteurs (comme moi) connaissant Davy Mourier et appréciant la personne et sa vie chaotique… En bref, sans pour autant tourner le dos au passé, il était temps de créer enfin une BD possédant un univers original et pouvant laisser libre cours à des personnages totalement indépendants de l’auteur. Et cette BD, c’est la petite Mort.

petite-mort-1

un humour noir bien trash enrobé dans une édition de haute qualité avec une couverture aux textures magnifiques et une impression parfaite.

En effet, un vent de fraicheur parcourt les pages et l’univers de Davy Mourier, rompant avec les poncifs habituels et se permettant un humour toujours évidemment cynique mais moins étouffant que d’habitude. Comme il le dit lui même, il ressasse beaucoup les aspects négatifs de sa vie pour mieux les accepter et les surpasser, une technique que chacun jugera à sa façon, mais dont le résultat s’avère assez répétitif sur la longueur pour le lecteur. Aujourd’hui, le cycle est rompu avec cette nouvelle BD et ça fait du bien !

Oscillant entre humour noir et tristesse amère, la vie de la petite Mort est ironique et souvent tournée en dérision, mais ce n’est que pour mieux asséner de temps à autre la dure réalité de son futur métier : mettre fin à la vie des gens. Ainsi, on suit des strips de la vie quotidienne, teintés d’humour bien cynique et trash propre au rire façon « La Famille Addams « , et tout à coup, le temps d’une page, la claque émotionnelle ! Un retour au sens premier de la Mort : la tristesse, le coeur serré, les émotions à fleur de peau…

Un jeu vidéo très bon aussi parait-il, mais à quand une version PC pour les pauvres comme moi qui n'ont pas de mobile hors de prix ? ^^"

Un jeu vidéo très bon aussi parait-il, mais à quand une version PC pour les pauvres comme moi qui n’ont pas de mobile hors de prix ? ^^ »

Un contraste parfaitement distillé tout au long de la BD qui ne laissera personne indifférent. Et si certains passages peuvent paraitre un peu en dessous ou plus faciles en terme d’humour, c’est un défaut vite pardonné face au ressenti que l’on a en tournant la dernière page.

Cette BD est une vraie bonne BD à conseiller à tout le monde, qu’importe la connaissance de l’auteur ou l’attrait du genre visuel (qui s’est encore amélioré tout en conservant le style simpliste), car on en sort pas indemne. Davy, la Petite Mort est clairement ta meilleure œuvre à ce jour et j’espère que tu continueras sur cette lancée car ce fut un régal de te lire, pour moi et pour toutes les personnes curieuses qui m’ont piqué la BD.

Et un trailer du jeu au chara design parfaitement Davy Mourier pour finir sur une note de couleur :

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Article par Edward, Bande Dessinée

2 réponses à “[BD] La petite Mort

  1. Je ne me suis jamais penché sur le travail de Davy Mourier entant que dessinateur de BD. Pourtant je sais que c’est un passionné et je suis toujours avec plaisir ses émissions comme RoadStrip.

    Cette BD me semble tout de même beaucoup plus intéressante que ces autres productions, qui je l’avoue ne m’ont jamais vraiment attiré (sans doute la thématique car le trait ne me dérange pas). Donc à voir 🙂

    • ben ouais, jusque là, ça a toujours été vraiment de l’introspection personnelle donc intérêt limité, même si je respecte carrément le fait d’exprimer des choses complexes en narration… Mais la Petite Mort se sert de tous les skills qu’il a accumulé tout en ayant une histoire originale et tout public, donc c’est vraiment agréable.

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s