[Jeu] The Unfinished swan

news_gsy_review_the_unfinished_swan-13482The Unfinished Swan nous conte l’histoire d’un petit garçon qui garde précieusement le tableau d’un cygne inachevé, car c’est là le dernier souvenir de sa mère, peintre décédée. Mais un jour, le cygne a disparu de la toile et ses empruntes se dirigent vers une porte inconnue qui va l’entraîner dans un monde étrange, aux visuels des plus surprenants qui semble être l’œuvre d’un roi bien capricieux.

Colore le monde !
Et nous voilà dans la peau de Monroe, ce jeune garçon à la poursuite du cygne, dans un monde blanc. Mais vraiment complètement blanc. Pas même une ombre pour en deviner les contours et les reliefs. Et ce n’est qu’en envoyant des gouttes de peinture noire autour de soi que les tâches vont révéler le paysage et donc le chemin à emprunter.

Un joyeux barbouillage sera le seul moyen de trouver son chemin...

Un joyeux barbouillage sera le seul moyen de trouver son chemin…

Mais attention, car l’encre que vous jetez est d’un noir absolu et trop en mettre annulera aussitôt les effets de relief. Il faudra donc en permanence veiller à doser ses tâches pour garder une visibilité le plus clair possible. En un sens c’est son état visuel inachevé qui permettra au monde autour de nous d’exister à nos yeux.

Narré par une voix off et par des pages d’histoire trouvées ça et là, on comprend que ce monde totalement blanc a été créé par un roi, artiste dans l’âme à la recherche de la perfection. Trouvant toute couleur indigne de son chef d’œuvre créatif il préfère que tout soit pur et blanc.

Une avancée assez étrange, donc, dans ce monde immaculé, en cherchant du regard les empruntes de cygne et les ballons cachés à collectionner.

le passage en crayonné est court mais magnifique !

le passage en crayonné est court mais magnifique !

Mais alors que l’on se prête au jeu avec amusement, l’univers évolue au fil des humeurs créatives du Roi. En effet, selon ses relations avec ses sujets, puis avec sa femme, il va évoluer dans sa façon de voir la création artistique et il va passer par plusieurs phases : le gris, les thématiques de couleur, le relief, et le crayonné. Autant de styles qui vont ponctuer notre environnement et modifier notre gameplay. Notre pinceau se verra alors parfois doté d’encre noire sur un paysage blanc, d’eau pour faire pousser les vignes ou juste pour humidifier le relief et le faire apparaître un instant, ou d’une capacité à créer des formes géométriques dans l’espace.

Une variation qui ne laissera jamais le joueur dans la lassitude et renouvellera sans cesse son appréhension d’un level design très inspiré.

l'incursion de la nature, inégale et anarchique, rompt avec la rigueur du monde créé par le Roi.

l’incursion de la nature, inégale et anarchique, rompt avec la rigueur du monde créé par le Roi.

La voie de la perfection
The unfinished Swan est un vrai petit plaisir étalé sur environ 3h de jeu. La fraîcheur d’idées innovantes et ludiques, la douceur d’évoluer dans un monde calme, sans violence, sans artifice, un univers onirique laissant libre cours à son interprétation et à son envie d’y voir plus.

La trame principale de ce jeune garçon à la recherche du dernier souvenir de sa mère va en effet être peu à peu mixé avec l’histoire de ce roi, cherchant en vain l’ultime création artistique, totalement pure et capable de vivre pour l’éternité. Une réflexion qui parlera encore plus à des artistes en herbe comme je le suis, car le rapport avec l’art en général fait cogiter et nous rappelle à quelle point vouloir que chacune de nos œuvre soit parfaite nous fait parfois oublier le simple fait que le plus grand plaisir du créateur est avant tout de créer.

des niveaux à thématiques de couleur surprennent et changent le gameplay.

des niveaux à thématiques de couleur surprennent et changent le gameplay.

Ce qu’il adviendra de nos œuvres ne devrait pas tant nous importer après tout, car c’est sur le moment qu’elles vivent.

The unfinished Swan fait donc bel et bien partie de cette vague de jeux à caractère poétique comme Flower et Journey (le petit clin d’oeil à Journey dans le jeu est très amusant, d’ailleurs^^), qui nous offrent de belles sensations, un moment de grâce et d’élégance, de repos et de paix, et de nombreuses pensées agréables qui tourbillonnent dans la tête une fois la console éteinte. Soyons honnête, nous ne sommes pas au même niveau qu’un Journey, cela dit et de plus à un prix un peu trop cher, mais il reste une petite aventure à ne pas manquer.

Unfinished Swan

Un petit trailer pour mieux visualiser le principe de base du jeu :

Et un autre pour présenter un peu les lieux et différents styles visuels :

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s