[Jeu] Brothers : a tale of two sons

Brothers_A_Tale_of_Two_Sonsicone Woooh !!Deux frères partent à l’aventure par-delà le pays pour trouver un remède contre la maladie de leur père. C’est ce simple synopsis qui sera la base d’une épopée magnifique comme un conte pour enfants. Une aventure pleine de sourires, d’émerveillement, mais aussi de drames et d’obstacles à surmonter.

Un conte peut en cacher un autre

des bancs parsèment l'épopée et ont pour simple but de s'asseoir un instant pour contempler le paysage...

des bancs parsèment l’épopée et ont pour simple but de s’asseoir un instant pour contempler le paysage…

Les personnages s’exprimant dans une langue imaginaire incompréhensible, le joueur est donc amené à comprendre par la gestuelle et les intonations. Mais c’est une ambiance qui se crée, une atmosphère qui renforce le côté enfantin de l’histoire. Pas besoin de grandes tirades, ou de mots compliqués, la magie passe par les actes, les événements, les points de vue… Comme un livre d’images qui fait rêver.

Rencontrer un troll dans sa forêt, visiter la maison d’un géant, gravir une montagne à dos de chèvre, voler sur le dos d’une chouette étrange… tellement de moments qui se dégustent comme des sucreries et restent dans la tête comme un souvenir à l’odeur gourmande.

certains passages vont mettre votre cerveau à rude épreuve par le simple fait d'inverser la position des frangins à l'écran, et donc de votre utilisation des joysticks.

certains passages vont mettre votre cerveau à rude épreuve par le simple fait d’inverser la position des frangins à l’écran, et donc de votre utilisation des joysticks.

Mais malgré de nombreux moments légers, la dureté du monde qui les entoure est distillé par de nombreux détails, et s’affirment tout à coup le temps d’une rencontre, ou d’un paysage. Tout n’est pas rose dans l’aventure des deux frères, loin de là, et ils devront l’apprendre et s’endurcir le cœur pour garder leur objectif en vue : sauver leur père.

Une fois terminé, ce jeu laisse le joueur avec le cœur à vif, traversé par une multitude de sentiments, des sourires, des larmes, et l’envie de retourner faire un tour dans ce pays enivrant.

Deux joysticks aux liens forts

Le trajet en machine volante est un beau moment.

Le trajet en machine volante est un beau moment.

Le gameplay peut surprendre au tout début, et faire se demander si c’est un bon choix. En effet, deux joysticks et deux boutons sont utilisés. Le joystick de gauche contrôle les déplacements du grand frère et la gâchette de gauche fait une interaction de ce dernier. Et de l’autre côté, le joystick et la gâchette de droite font de même avec le petit frère. Les interactions crées par la gâchette sont très simples et polyvalentes. Devant un personnage, on lui parlera ; devant un objet, on l’attrapera ; devant un mécanisme, on l’activera, etc… mais n’hésitez pas à être inventif, car de nombreuses petites interactions sont originales et réservent parfois de très jolies surprises.

Les personnages rencontrés sont immédiatement attachants, comme ce troll des montagnes.

Les personnages rencontrés sont immédiatement attachants, comme ce troll des montagnes.

Un gameplay extrêmement simple, donc, et pourtant jamais lassant, car le level design est un petit bijou pour varier les situations et l’utilisation judicieuse des déplacements simultanés des deux frères.

Les classiques, bien sûr, comme le fait que le grand frère peut utiliser les objets lourds ou durs et le petit frère peut se faufiler dans des endroits étroits, mais aussi des passages encordés, des chemins différents, et surtout une entraide constante et spontanée qui renforce un sentiment de dépendance.

Le fait que les deux frères ne puissent qu’évoluer ensemble et en même temps, tisse un lien fraternel fort et vraiment perceptible. Un feeling que le jeu se fait un malin plaisir de titiller sans cesse pour en augmenter le ressenti, au point que le moindre éloignement se ressent comme un manque.

Le voyage est long pour trouver la panacée...

Le voyage est long pour trouver la panacée…

Et cette sensation de manque sera poussée à l’extrême dans une utilisation extrêmement ingénieuse du joypad pour traduire et faire ressentir une émotion encore jamais ressentie dans un jeu vidéo ! Une sensation d’évolution pour le petit frère qui vient des tripes, et qui est mise en scène avec brio.

Objectivement, le jeu est assez court et classique, et le moteur graphique plutôt basique, mais la projection des sentiments, les ambiances visuelles splendides, les points de vues panoramiques sans cesse mis à l’honneur par la caméra, l’évolution des personnages, l’émerveillement des situations rencontrées et cette propension à réveiller notre enfance font de Brothers un titre absolument excellent à ne rater sous aucun prix.

Avec un peu plus encore d’aura et de génie, il aurait même pu se hisser vers les sommets que sont Journey ou ICO… non, nous n’en sommes pas à ce point, là, mais de nombreux passages en font un bien beau challenger.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

2 réponses à “[Jeu] Brothers : a tale of two sons

  1. J’ai énormément aimé ce jeu. Le fait que la narration se fasse au travers du gameplay est juste énorme en terme d’immersion. Les deux derniers chapitres m’ont pris aux tripes tellement j’étais dedans, rien qu’à cause de l’utilisation de la manette.

    Dommage que ce soit si court…

    • oui hein ! Cette sensation à la fin du jeu au niveau de la manette, c’est totalement inédit comme ressenti et si intelligemment trouvé^^

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s