[Jeu] Sly Cooper : Voleurs à travers le temps

sly-cooper-voleurs-a-travers-le-temps-jaquette-ME3050095960_2icone MouuaisSly Racoon est une licence qui sonne comme culte à mes oreilles depuis que j’ai découvert le premier opus sur PS2. Et pourtant, j’ai été plutôt déçu en jouant au second volet en HD sur PS3 car je trouvais que l’ensemble se perdait dans une mollesse générale, et un manque de fun pur, malgré les nombreuses nouveautés et qualités. Si bien que je n’ai jamais fait le 3 qui semblait très similaire au 2. Mais quand j’ai vu l’annonce d’un quatrième volet par un nouveau studio axé sur les voyages dans le temps et l’incarnation des ancêtres de Sly, je me suis dit que ça pouvait bousculer un peu le genre et être divertissant… et je me suis à nouveau ennuyé.

les cinématiques sont toujours aussi belles et bien rythmées^^

les cinématiques sont toujours aussi belles et bien rythmées^^

Passons vite fait sur le scénario qui balance Sly et son gang à travers le temps pour enquêter sur des phénomènes étranges liés comme toujours au Clan Cooper. L’occasion de se retrouver dans la préhistoire, au Far West, en plein mille et une nuits, ou encore au temps des chevaliers. Et rencontrer nos ancêtres, et pouvoir ensuite les incarner apporte un peu d’air frais et des moments très sympathiques. Mais la mayonnaise n’a pas pris pour moi.

la qualité graphique est au rendez-vous... ce qui est heureux vu les 21 Go d'installation que nécessite le jeu ! O_o

la qualité graphique est au rendez-vous… ce qui est heureux vu les 21 Go d’installation que nécessite le jeu ! O_o

Et pourtant une fois encore les qualités ne manquent pas ! Le scénario est donc sympathique, avec beaucoup de moments drôles, les graphismes en cel shadding sont toujours superbes, la musique est entraînante bien qu’un peu monotone et la durée de vie plutôt longue. Et le gameplay n’est pas en reste, puisque plus varié que jamais. Des phases d’action, d’infiltration, de filature, de recherche, de collecte, de shoot-em up vertical et horizontal, de jeu de rythme, de jeu de course, de jeu de tir et bien d’autres mini-jeux encore. Tout est fait pour que chaque étape de l’affrontement contre un voleur dans un nouvel univers soit détaillé par une scénette de jeu à chaque fois.

les ancêtres sont assez cools à jouer, avec leurs petites particularités de gameplay et leur personnalité marrante

les ancêtres sont assez cools à jouer, avec leurs petites particularités de gameplay et leur personnalité marrante

Mais alors un jeu de plate-forme qui évite tous les raccourcis pardonnables du genre, et qui propose une construction aussi réaliste que complète et travaillée en conception de gameplay devrait être un exemple pour tout créateurs ? Eh bien en fait, je crois que c’est justement l’inverse. Que les créateurs de ce Sly comme ceux des deux précédents ont pris trop d’exemples. A force de piocher le meilleur chez les autres, ils ont trop multiplié les facettes de gameplay et se sont perdu dans une exhaustivité quasi-encyclopédique. On est amené à faire presque plus de choses différentes que dans un GTA, c’est pour dire !

cette map de la préhistoire est un bordel sans nom pour aller d'un point A à un point B >_<

cette map de la préhistoire est un bordel sans nom pour aller d’un point A à un point B >_<

Et surtout même si le level-design et la jouabilité sont de qualité, tout est bien trop scolaire. On pourrait faire une analogie avec les dessinateurs. Certains peuvent être très techniques et effectuer des illustrations d’un réalisme et d’une perfection technique saisissante et laisser pourtant une impression d’ennui, de classique, de manque de vie. C’est trop parfait, trop léché, trop prévisible et stoïque dans la qualité. Alors qu’à côté de ça certains dessinateurs se contenteront d’un style simpliste affublé de quelques défauts, mais dont la spontanéité fait mouche instantanément. Oui l’anatomie n’est pas parfaite, mais le trait est percutant, le mouvement est palpable et les sentiments affluent naturellement.

les minis-jeux de Bentley sont sympathiques mais sans plus...

les minis-jeux de Bentley sont sympathiques mais sans plus…

Eh bien, c’est exactement ça pour Sly. A force de vouloir la perfection et la multiplicité, ils ont perdu le fun qui fait qu’une œuvre reste dans les mémoires.

Cela n’en fait pas un mauvais jeu pour autant, loin de là. Des défauts existent, qui plus est, comme des retournements scénaristiques manquants clairement d’enjeux et d’émotions, des level-designs de map parfois bordéliques et une phase finale qui laisse sur sa fin, surtout avec un dernier boss entièrement en QTE mollasson. Mais hormis des petits soucis du genre, une notation du jeu serait forcément haute, et le verdict général serait de 8 ou 9/10 à mes yeux, car oui, sur le papier, il est excellent. Mais est-ce que je me suis amusé ? Pas trop… et est-ce que j’y rejouerai dans quelques années avec nostalgie ? Je suis certain que non… Une fois encore, Sly Raccoon restera à mes yeux une licence culte pour son seul et unique premier volet.

Mais comme j’aime toujours ces personnages et l’univers général de Sly, je suis très curieux de voir ce que va donner le long-métrage d’animation dont le trailer semble respecter l’humour et l’ambiance…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s