[Rédacteur] Moguri, un grand Monsieur de Nolife !

nolifeNolife, c’est une histoire d’amour depuis longtemps. Un pote sympa qui nous tient au courant de l’actu jeux vidéo et geek en général, un ami qui vient papoter avec nous en vidéo de ce qu’on a aimé dernièrement. Nolife, c’est une équipe super cool qui nous fait le plaisir d’exister dans le monde de la télé et de nous représenter. Et comme dans toutes les équipes, on a ses petits chouchous.

Grand amateur de jeux vidéo, il va sans dire que ce sont les émissions comme classé 18+ ou 101% qui m’intéressent le plus et la rédaction Jeu vidéo de Nolife dirigée par Thierry Falcoz est un grand bonheur à lui tout seul. Notamment Thierry lui-même dont j’apprécie beaucoup les jugements et points de vue, ou encore le charismatique Médoc qui cultive le style « djeuns » avec humour sans manquer de précision dans ses analyses. Mais je voulais parler aujourd’hui du troisième larron de l’équipe (le trio le plus médiatisé en tout cas, car certains oeuvrent dans l’ombre), à savoir Moguri.

MS_S14s16n181_34535

Moguri, c’est le gars qui paraît un peu timide quand on le voit pour la première fois. Le gars qui aurait tendance à disparaître un peu derrière l’exubérance de Medoc et la poigne de Thierry Falcoz. Alors au début, on l’oublie un peu. Mais non seulement, on réalise vit que son allure timide n’est pas du tout justifiée quand on constate sa présence dans tous les délires les plus fous sur la chaîne, mais surtout on se rappelle bien vite de lui grâce à la grande qualité de ses critiques !

Ses critiques, c’est tout un bonheur, un but à atteindre pour le rédacteur amateur que je suis sur mon petit blog. Car si donner son avis sur un jeu contient obligatoirement une bonne part de subjectivité, l’analyse des points objectifs se fait naturellement avec le temps et l’expérience. Alors j’apprends au fil des jours et du temps qui passe, pas de soucis. Mais là où Moguri surpasse toute la rédac’ de Nolife, c’est dans la qualité d’écriture de ses critiques.

Critique magnifique de Bayonetta 2 par Moguri, c’est beau ce que tu dis, mec !

Le piège le plus classique quand on écrit des critiques, c’est de tomber dans la routine du plan de construction. Graphismes, Son, Jouabilité, Durée de vie, etc… traiter tous ces points dans l’ordre permet de se structurer et de trouver une info plus rapidement pour le lecteur, c’est vrai, mais cela entraîne aussi rapidement une routine et un manque de personnalité. Ça n’en est pas nécessairement mauvais, bien au contraire, le scolaire peut s’avérer très efficace, mais cela manque un peu de surprise.

EL_S13s20_1425848

Regarder une critique de Moguri, c’est ne pas savoir à quoi s’attendre. C’est se demander de quoi il va nous parler. Bien sûr, il conservera la trame principale de la rédaction avec un chapitre sur le concept ou l’histoire, un sur le game system et une conclusion, mais il y rajoutera à chaque fois une thématique de réflexion qui accompagnera la critique tout du long. Cela peut être une métaphore filée, une comparaison avec autre chose, un style d’humour ou bien une réflexion tout simplement, mais c’est écrit de façon si brillante que le texte ne cède jamais à la monotonie.

Critique très drôle de Lord of the Fallen par Moguri, t’as souffert en jouant, mais le rendu est génial !

Tomber sur une critique de Moguri, c’est l’écouter jusqu’au bout juste pour le plaisir de l’écouter. Et ce même si le jeu critiqué est pourri, même s’il est dans un genre qui ne nous intéresse pas. Alors, je fais carrément mon fanboy dans cet article, mais au final, je ne le connais que très peu, ce monsieur, car son émission principale a longtemps été EXP, sur les RPG, domaine qui ne m’intéresse pas trop, et je ne l’ai jamais rencontré à une quelconque convention. C’est donc uniquement sur son travail de critique que je le juge. C’est réducteur dans un sens, mais cela suffit carrément à conseiller à tout amateur de jeu vidéo ou même d’analyse en général de s’abonner à Nolife ou Noco pour suivre beaucoup de gens talentueux, avec en tête, Monsieur Moguri.

Critique de Lethal League par Moguri, pas facile de critiquer un petit concept comme ça, mais brillant !

PS : oui, je sais, je fais un article pour vanter les mérites de vidéos qu’on ne peut voir qu’en étant déjà abonné, mais bon, c’est la règle du jeu. Si vous êtes déjà abonné, faites vous plaisir en revoyant ces critiques et bien d’autres, et si vous n’êtes pas encore abonné, bougez-vous les fesses et ABONNEZ-VOUS !

noco-thumbnail

Publicités

1 commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

Une réponse à “[Rédacteur] Moguri, un grand Monsieur de Nolife !

  1. Pingback: [Rédacteur] Thierry Falcoz, un Rédac’ Chef qui nous manque déjà ! | Hello World

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s