[Paris] La pièce

Les escape room sont une sorte de jeu de rôle grandeur nature. Le principe est toujours le même : Une pièce dans laquelle on est enfermé, et pour en sortir il faut résoudre une série d’énigme. Les concepteurs d’une pièce choisissent un thème ou un univers pour réaliser leur pièce et proposer ce défi aux joueurs. Le concept nous attirait depuis un moment, et lorsque Davy Mourier et François Descraques ont parlé de « La pièce » avec enthousiasme, le choix était fait !

la piece

Bienvenue dans le bureau caché de Lewis Caroll. Ce dernier a laissé un petit défi à Alice, mais c’est à nous de le relever. Un petit jeu, tout simplement. 1h pour sortir de cette simple pièce… mais pour cela il faut une clé. Et pour trouver la clé… il va falloir se poser un paquet de questions et retourner la pièce dans tous les sens ! Et c’est ce que nous sommes allés expérimenter aujourd’hui.

Une devanture sobre qui ajoute au mystère...

Une petite devanture sobre qui ajoute au mystère…

Mais impossible d’en savoir plus avant de tenter l’aventure. Déjà parce que les joueurs précédents sont assez respectueux pour ne pas spoiler sur Internet, mais surtout parce qu’il n’y a en soit « rien » à spoiler. Le jeu en lui même c’est de résoudre les énigmes, donc entrer en connaissant la ou les solutions n’aurait en soit aucun intérêt. Ce qui est amusant et gratifiant, c’est de fouiller la pièce, découvrir des indices, des choses cachées, les relier entre elle, et avoir la sensation d’avancer.

L’expérience s’est révélée très stimulante et agréable, notamment grâce à une très bonne gestion de la succession des énigmes. Pas de maître du jeu qui vous guide ou vous impose des règles, à sa place un miroir qui affiche de temps à autre des indications pour recadrer les joueurs quand ils s’éparpillent un peu trop. Une méthode parfaitement dosée, le petit son indiquant l’apparition d’un nouveau message arrivant toujours quand on sentait que l’on était dans une impasse, nous redirigeant vers un meuble en particulier par exemple.

Mais en dehors de cette lointaine présence, vous êtes seuls, entre 3 et 5 joueurs. Pas de contact avec l’extérieur pour chercher de l’aide, et pas de quoi prendre des notes. Et en effet, ce n’est absolument pas nécessaire. Comme c’est précisé sur le site, l’aventure ne nécessite aucune culture particulière, pas de calculs mathématiques ou autres aspects qui pourraient rebuter ou faire peur. La Pièce est accessible à tous et ne nécessite que de la concentration, une bonne communication entre les joueurs, et un peu de logique.

Et on se retrouve donc, une fois la porte fermée, dans une pièce trop sombre. Sans aucune indication. Et la première action s’impose naturellement : il fait noir, je dois allumer la lumière. Se révèle alors une pièce ou déjà notre œil est attiré par des détails plus ou moins saugrenus ou des objets que l’on a instinctivement envie d’aller toucher. On se retrouve régulièrement confronté à des cadenas à codes auquel est accroché une petite étiquette dictant une énigme qui va soit tomber sous le sens, soit vous plonger dans un océan de perplexité… Jusqu’à ce que suite à une autre découverte d’un de vos coéquipiers la lumière se fasse ! C’est sur ce rythme naturel et gratifiant que la pièce qui paraissait très simplement remplie gagne en complexité et en découvertes.

Il est rappelé avant d’entrer dans la pièce que la communication est indispensable, et c’est vrai. C’est indispensable pour ne pas faire fouiller 3 fois le même objet par 3 personnes différentes. C’est aussi indispensable pour partager les découvertes et ainsi avancer tous ensemble, ou juste réfléchir ensemble face à une énigme. Les énigmes sont de toutes sortes, et avoir des logiques différentes est un atout pour une équipe.

Au final, l’heure passe très vite, au fil des grains du sablier qui nous mettent la pression, et le miroir magique veille à ce que l’avancée se fasse à un rythme efficace, nous amenant à réfléchir à la dernière énigme sous la pression du tic-tac de la dernière minute de jeu ! La victoire ou la défaite ne tient donc au final qu’à ces quelques dernières minutes, mais c’est bien grâce à la bonne organisation et à la concentration durant l’heure toute entière que l’on garde ou non le self-control nécessaire à aller jusqu’au bout.

Nous avons donc vaincu l’épreuve et réussi à sortir au bout de 59 minutes et 15 secondes ! Victoire, allégresse et satisfaction au rendez-vous, nous avons avec plaisir discuté un moment avec la dame qui a co-créé La Pièce et qui assure l’accueil et la présentation des lieux. Une personne très agréable et avenante qui n’hésite pas à partager les anecdotes et à créer une ambiance certaine.

La Pièce est donc une expérience clairement à conseiller. Et même si cela reste un budget non négligeable (25€ par personne, ça peut rebuter un peu pour « juste » une heure), on ne regrette pas du tout d’avoir tenté l’aventure, et l’intensité du moment vaut parfaitement l’investissement. Une autre pièce au thème encore inconnu du public devrait bientôt ouvrir chez eux, et on est déjà curieux d’aller la tester, ou encore de découvrir les autres salles du même genre ailleurs dans Paris.

Le site de la pièce : http://www.lapiece.com/

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Article par Plumy, Sortie

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s