Archives de Catégorie: Jeu Vidéo

[Jeu] Uncharted 4

uncharted-41icone Woooh !!Après une trilogie mémorable et croulant sous les louanges (hormis par les détracteurs des jeux scriptés), Uncharted aurait pu inquiéter en faisant un retour lointain. Mais impossible de n’y voir qu’une raison commerciale quand on connait un peu les gars de Naughty Dog, et la confiance s’est vite installée. La confiance et naturellement un engouement très important à sa sortie. Il est donc forcément un peu décevant de constater que le jeu a clairement raté certaines choses. Mais il est tout aussi agréable de constater qu’il est à nouveau un vrai petit bijou et une fin parfaite à la licence.

Plusieurs années après les événements d’Uncharted 3, Nathan tente au jour le jour de s’habituer à une vie rangée, aux côtés de sa femme Elena. Mais englué dans ses souvenirs nostalgiques d’aventure et d’adrénaline, il se laissera vite tenter par l’action, motivé par l’envie d’aider son frère revenu d’entre les morts. L’aider à retrouver le plus grand trésor de pirates, celui d’Henry Avery. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Dynamo] Docu – Bloodborne

Dynamo_gifEt voici notre première vidéo sous la bannière du Studio Dynamo, composé de Plumy et Edward (présentation du studio ici : https://helloworldfrequency.wordpress.com/dynamo/) !

Et parce qu’on a pas froid aux yeux, on commence direct avec un documentaire de 12 minutes sur le jeu Bloodborne. Une vidéo pour partager nos ressentis, nos impressions, réfléchir à certains aspects du jeu, et bien sûr donner envie aux spectateurs de s’essayer, si ce n’est déjà fait, à ce petit bijou

On espère que l’ensemble vous plaira, n’hésitez pas à nous faire des retours sur le fond comme sur la forme, nous sommes extrêmement preneurs des conseils et avis divers pour affiner nos méthodes et visions. Et à bientôt pour une prochaine vidéo qui se bouscule déjà dans nos têtes !

1 commentaire

Classé dans Article par Edward, Article par Plumy, Emission, Jeu Vidéo, Studio Dynamo

[Jeu] Xeodrifter

xeodrifter_eshopicone yeaahAlors que l’on voyageait tranquillement à travers l’espace dans son petit vaisseau, un astéroide frappe l’engin et abîme le cœur du réacteur rendant impossible le trajet sur longue distance. Heureusement, un scan rapide des planètes environnantes semble faire apparaitre les ressources nécessaires au changement du cœur.

la capacité d'accélérer permet de courir sur l'eau... et aussi de fuir plus vite ce gros machin !

la capacité d’accélérer permet de courir sur l’eau… et aussi de fuir plus vite ce gros machin !

Et nous voilà donc avec notre petit cosmonaute, motivé par quelques lignes de texte dans l’intro, qui part à l’aventure en choisissant une des quatre planètes au hasard. Mais quelques minutes suffisent à comprendre que les culs-de-sac parsemés ça et là sont régis par des codes de gameplay, car c’est bien face à un bon vieux MetroïdVania que l’on se trouve. Les chemins se créent donc naturellement, guidés par un level design efficace et lisible. Quelques ennemis, un boss, et hop, une compétence acquise nous permettant de passer un obstacle qui nous gênait. Et ainsi de suite… Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Batman Arkham Knight

jaquette-batman-arkham-knight-playstation-4-ps4-cover-avant-g-1393950009icone Woooh !!Impossible de ne pas spoiler le second volet de cette trilogie pour parler de Arkham Knight, donc si vous n’avez jamais fait Arkham Asylum et surtout Arkham City, ayez honte, déjà, et ensuite faites les sans plus tarder. Mais ne continuez cet article qu’en connaissance de cause.

Quelques mois après la mort du Joker, les super-vilains de Gotham City se sont réorganisés, et c’est l’épouvantail qui prend la tête de l’offensive générale. Menaçant la ville avec son nouveau gaz de terreur, tous les habitants évacuent les lieux et la ville n’est plus habitée que par la police et les brigands de tout ordre. Mais aussi par une milice privée et surarmée dirigée par un certain Chevalier d’Arkham, un homme mystérieux qui va tout faire pour abattre la chauve-souris. Batman répond à l’appel et va affronter tout ce beau monde.

Batou est de retour... et il est superbe...

Batou est de retour… et il est superbe…

Le scénario a été un peu critiqué à la sortie du jeu… moi, je l’ai trouvé excellent ! Pas parfait évidemment, toujours perfectible, mais que ce soit la narration ou les thématiques abordées, tout fonctionne à merveille et prend aux tripes. Les missions secondaires sont parfois un peu trop anecdotiques, j’avoue, notamment à cause du choix de quelques méchants pas très charismatiques comme Firefly ou Pygg. Ou encore des ressorts assez bateau comme pour la menace de l’homme mystère. Mais pour ce qui est de la trame principale qui va porter les vrais enjeux et motivations de notre héros, c’est travaillé et rondement mené. Les créateurs n’ont pas hésité à faire des choix forts quant à notre héros et son entourage (et envers les méchants secondaires), et la narration visuelle a trouvé son meilleur effet de la trilogie : Le Joker ! Ah oui, il est mort, c’est vrai… et pourtant il n’a jamais été aussi présent dans l’histoire. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Hotline Miami 2 : Wrong Number

1418921309-hotline-miami-2-key-articone MouuaisJe suis bien embêté avec ce jeu. Le premier était très amateur avec les défauts inhérents à un premier jeu, mais surprenait et procurait du fun et une sensation de cynisme absolu et dépaysant. Ce nouvel opus essaie de mettre la barre encore plus haut, mais rate beaucoup de ce qu’il entreprend.

Sur la forme, le jeu est identique. Graphismes simples et un peu moches mais qui curieusement lui donne un style. Avec en plus des effets de vieilles vidéos VHS parfaites pour l’ambiance des années 90. L’ambiance musicale psychédélique et planante est une fois encore de très bonne facture. Et évidemment du gore débridé sans aucune retenue. Mais en plus, les créateurs se lancent dans un scénario à personnages multiples, et à la timeline entrecroisée, façon pulp fiction. Une narration intéressante et audacieuse, mais clairement décousue.

L'homme à tête de coq est de retour avec ses dialogues chelous laissant à penser qu'il en trop pris, gros !

L’homme à tête de coq est de retour avec ses dialogues chelous laissant à penser qu’il en trop pris, gros !

La faute à une mauvaise gestion de points repères pour le joueur qui doit se baser sur les dates de début de chapitres pour tout remettre dans l’ordre dans son esprit, alors que ce serait le travail de la narration et des dialogues, normalement. Et pour ce qui est du contenu, c’est là encore maladroit. Les thèmes sont intéressants : les effets de la guerre sur les anciens soldats, la drogue, l’anarchie et la folie humaine en elle-même. Mais à force de multiplier les pistes de lecture, et de n’en concrétiser aucune, on reste surtout avec la sensation que les scénaristes n’ont pas voulu faire de choix. Les personnages n’ont pas de développement ni de conclusion intéressante. Une fin ouverte nous laissant libre choix de la réalité, certes, mais permettant surtout d’essayer de masquer les incohérences et autres facilités narratives. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Shank 2

Shank2Headericone MouuaisShank 1er du nom était une série B menée avec brio, usant avec grande finesse des codes du genre pour sublimer l’ensemble façon Tarantino et Rodriguez. Shank 2 est un téléfilm de seconde partie de soirée sur le câble… comme quoi tout est affaire de dosage.

Les mouvements et animations des personnages sont toujours très classes !

Les mouvements et animations des personnages sont toujours très classes !

Question gameplay, je ne m’étendrai pas sur le sujet, puisque c’est une copie parfaite du précédent opus. Pas la moindre nouveauté à l’horizon, je vous laisse donc relire mon article sur Shank pour plus de détails. Le gameplay est donc une base solide de beat’em all bourrin, un poil répétitif, mais cool.

Mais ce qui faisait que Shank marchait, c’était avant tout l’ambiance ! Avec son cliché de vengeance contre une bande organisée de tueurs, chaque avancée dans les univers des personnages évoquaient des chapitres de Kill Bill, entre polar et western, et les combats contre les boss étaient des points culminants magnifiques. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Ori and the blind forest

Ori-and-the-Blind-Foresticone MouuaisLes ténèbres arrivent, la forêt se meurt, l’ombre noire d’un hibou en colère plane, et la créature qui veille depuis toujours sur Ori est morte. Mais en ce jour sombre, une petite lumière vient chercher de l’aide pour rétablir l’équilibre de la forêt, et Ori va tout faire pour l’aider.

C’est boooooooooo… ben oui, c’est quand même ça qui marque dès le début et c’est ça qui a fait parler du jeu à son annonce. La patte artistique est splendide et la technique suit parfaitement ; jouant avec les couleurs, les textures et les effets de lumière avec un résultat qui surpasse largement un Rayman Legend, ce qui n’est pas rien.

le visuel est un mélange entre Disney et Miyazaki du plus bel effet^^

le visuel est un mélange entre Disney et Miyazaki du plus bel effet^^

Le background est mignon tout en restant simple, et il permet de placer quelques cinématiques très touchantes mettant en valeur les créatures au style Miyazaki. La musique est également de très bonne facture

Côté gameplay, nous avons là un metroïdvania pur souche qui n’apporte aucune nouveauté au genre mais en utilise très bien les ficelles. Un monde ouvert aux zones inaccessibles tant qu’on n’a pas débloqué le pouvoir nécessaire à la suite de l’aventure. L’exploration est donc plaisante dans ce décor enchanteur, et la progression s’enchaine naturellement. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Actu] Les conférences de l’E3 2015

Bel E3 que cette édition 2015 ! peu de temps morts, pas de trucs honteux, et surtout quelques belles surprises, des confirmations de qualité, et même des arlésiennes enfin datées. Que demande le peuple ? Je vais refaire un petit tour d’horizon des conférences et de ce qui m’a le plus marqué ou intéressé.

Conférence Bethesda

Le point fort de cette conférence est évidemment à mes yeux Dishonored 2. Le premier volet ayant énormément de bonnes idées sans pour autant les avoir toutes menées au bout, on est en droit d’espérer une suite corrigeant les quelques défauts et sublimant l’ensemble, en dirigeant cette fois  Emilie, devenue adulte.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Grand Theft Auto 5

CoverArt-GTAVicone Woooh !!Comment faire un article qui ne fasse pas des kilomètres pour parler de GTA 5 ? Ça va être compliqué, mais je vais essayer d’être succinct : Ce jeu est un des plus grands jeux au monde !
Voilà… un peu moins succinct ? Bon, ok, on détaille…

Alors disons le tout de suite, même si j’ai toujours considéré Rockstar comme de très grands développeurs, je n’ai jamais été totalement conquis par un GTA, et je n’en ai même jamais fini jusque-là. J’ai beaucoup joué à GTA3, mais la ville tentaculaire et les missions de course poursuite ont eu raison de ma capacité à me repérer. J’avais l’impression d’être sans cesse perdu dans ces rues et j’ai fini par décrocher malgré les évidentes qualités. GTA 4, j’y ai joué une quinzaine d’heures et même constat. Le personnage principal était cependant très intéressant, mais les missions difficiles et énervantes au possible car sans checkpoint (obligé de se retaper des dizaines de minutes à chaque mort, parfois) m’ont fait arrêter rapidement.
Heureusement, il y a eu Red Dead Redemption… œuvre magistrale sur tous les points qui est largement dans mon top 5 des meilleurs jeux de tous les temps, et qui approfondissait les mécaniques et la narration de ce style de jeu à un niveau inégalé.

Michael, Franklin et Trevor, trois styles très différents, mais embarqués dans la même galère...

Michael, Franklin et Trevor, trois styles très différents, mais embarqués dans la même galère…

Et voilà GTA 5 (que j’ai fait sur PS4 qui plus est, histoire que les graphismes soient bien classes), qui a pris le temps d’apprendre de ses erreurs passés et qui s’est nourri des qualités de Red Dead Redemption pour sublimer le genre. Et histoire d’en rajouter une couche, Rockstar nous sert même 3 histoires parallèles entremêlées avec talent. Forcément, ça ne pouvait être qu’une réussite ! Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo, Uncategorized

[Jeu] Counter Spy

Dans les jeux offerts par le PS+ ce mois-ci, Counter Spy, un jeu dont je n’avais jamais entendu parler mais dont le visuel à mi chemin entre TF2 et Ghost Trick me séduit instantanément, tout comme le fait que ce soit un jeu d’infiltration et donc normalement plutôt posé.

Je ne me lasse pas du look de ce jeu

Le travail graphique fonctionne à merveille

Le jeu prend place durant la guerre froide, ou plutôt, une guerre froide alternative plutôt loufoque ou les 2 camps préparent bel et bien des missiles mais dans le but de les envoyer… Sur la lune. Quand à vous, vous êtes un espions infiltré d’une organisation secrète ayant pour but de voler les plans des 2 camps (et au passage toute information pouvant servir).

Jeu d’infiltration / action, Counter Spy se construit autour du niveau d’alertes des 2 camps adverses. En effet, celui-ci, non content de monter d’un cran à chaque erreur de votre part, reste constant tout au long du jeu. Lorsque le niveau d’alerte devient maximal, un compte à rebours se déclenche à l’issu duquel les missiles sont lancés sur la lune, et c’est le game over. Le jeu commence avec les 2 camps au niveau d’alerte 3. Pour le faire baisser d’un cran, vous pouvez systématiquement acheter une option en début de mission, ou tenir en joue un officier qui se rendra et fera baisser l’alarme.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Plumy, Jeu Vidéo