Archives de Tag: Beat’em All

[Jeu] Shank 2

Shank2Headericone MouuaisShank 1er du nom était une série B menée avec brio, usant avec grande finesse des codes du genre pour sublimer l’ensemble façon Tarantino et Rodriguez. Shank 2 est un téléfilm de seconde partie de soirée sur le câble… comme quoi tout est affaire de dosage.

Les mouvements et animations des personnages sont toujours très classes !

Les mouvements et animations des personnages sont toujours très classes !

Question gameplay, je ne m’étendrai pas sur le sujet, puisque c’est une copie parfaite du précédent opus. Pas la moindre nouveauté à l’horizon, je vous laisse donc relire mon article sur Shank pour plus de détails. Le gameplay est donc une base solide de beat’em all bourrin, un poil répétitif, mais cool.

Mais ce qui faisait que Shank marchait, c’était avant tout l’ambiance ! Avec son cliché de vengeance contre une bande organisée de tueurs, chaque avancée dans les univers des personnages évoquaient des chapitres de Kill Bill, entre polar et western, et les combats contre les boss étaient des points culminants magnifiques. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Lolipop Chainsaw

Lollipop-Chainsaw_2011_12-14-11_001-890x1024.
icone MouuaisSuda 51 est un développeur connu pour créer des univers de jeu vidéo complètement barrés au design plein de caractère. N’ayant que regardé de loin quelques vidéos du célèbre No more heroes sur Wii, je découvre donc sans attente ni à priori Lolipop Chainsaw, une histoire de zombie et de cheerleader.
.

T’es guedin dans ta têteuuuu…
C’est l’anniversaire de Juliet, la belle Pom-Pom Girl du lycée et elle s’en va gaiement retrouver son petit ami Nick par un beau matin ensoleillé. Mais au lycée, tout va mal ! Une horde de zombies a envahi le campus, mais pas de panique, car Juliet s’avère faire partie d’une famille de chasseur de zombies, et aidée de sa tronçonneuse fétiche, elle s’affaire à une série de décapitations en règle.

Par le pouvoir de la constellation de la tronçonneuse ! XD

Par le pouvoir de la constellation de la tronçonneuse ! XD

Mais une fois à son point de rendez-vous, elle constate que Nick s’est déjà fait mordre et elle n’aura d’autre choix pour le sauver que de le décapiter et de maintenir sa tête non contaminée en vie par un rituel magique. Le duo va ainsi devoir affronter le dépressif gothique responsable de l’ouverture d’un portail démoniaque qui a permis l’invasion de zombies. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] DmC Devil May Cry

dmc-jaquette-50f3cdc640eb3icone yeaahLe premier Devil May Cry fut une innovation célèbre du monde du jeu vidéo, prouvant qu’on pouvait aller encore plus loin qu’on l’imaginait dans la notion de classe à l’état pure. Ainsi naquit Dante, l’homme-démon aux cheveux argentés qui use des guns avec une attitude totalement géniale et des skills hallucinants. La réalisation technique impeccable et un gameplay nerveux et complet en ont fait un titre culte.

Puis vint le second volet, sorte d’énorme mollard craché à la gueule de la licence ne laissant qu’une impression de mollesse, d’ambiance insipide, de manque de charisme, et de défauts en tout genre… Le 3ème volet rattrapa magistralement la licence parait-il, mais je n’ai jamais réussi à m’y mettre. Mon engouement pour Dante s’était éteint et je n’ai pas réussi à le rallumer non plus avec la démo du 4ème opus sur PS3 qui, bien que de qualité, semblait trop dans la simple continuité du genre…

Oui bon, j'avoue, la mèche longue faisait un peu trop émo, mais ils l'ont un peu raccourci et le reste du look est bien cool !

Oui bon, j’avoue, la mèche longue faisait un peu trop émo, mais ils l’ont un peu raccourci et le reste du look est bien cool !

Et ce n’est qu’en entendant les cris horrifiés des millions de fans face au nouveau Dante de Dmc que ma curiosité a enfin été à nouveau attisée. Un reboot de l’histoire, un Dante au look très différent et un côté plus petit branleur ? Ça pouvait faire peur, oui, mais ça promettait enfin du nouveau ! Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Shank

Shank-key-Articone yeaahShank crie vengeance !
Voilà, c’était le scénario… non mais, même pas simplifié, hein, on commence le jeu avec cette seule donnée, et c’est parti pour du défonçage de brutes épaisses. Et au fil des combats et surtout des boss affrontés, des flashbacks vont nous apprendre grosso modo que l’on faisait partie d’une espèce de mafia, mais qu’on est tombé amoureux d’une jolie poulette et que le chef et nos collègues ne le voyaient pas sous cet œil. Du coup, ils ont buté la copine de Shank, et Shank, faut pas lui buter sa copine, sous peine de s’en prendre plein la gueule en retour.

Tarantino et Rodriguez font un Beat’em all

shoryuken dans ta gueule !

shoryuken dans ta gueule !

Très ouvertement inspiré de Kill Bill niveau ambiance et histoire, Shank se pose clairement en série B du jeu vidéo, empruntant allègrement les codes du genre pour une ambiance des plus délectables. Voix sévèrement burnée, punchlines qui déchirent, du sang un peu partout, une tronçonneuse, des danseuses à moitié à poil qui font du kung-fu, bref, tout ce qu’il faut pour un bon nanard bourrin, mais de qualité. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] God of War HD

GodofWar_PS_Network_Jaquette_001Ayant pourtant bien écumé les classiques de la PS2, je n’avais jamais joué aux deux premiers God of War sur cette console. J’ai directement découvert la brutasse qu’est Kratos sur PS3 dans le troisième volet. Violent, puissant, virevoltant, époustouflant, je n’ai pu qu’être séduit par une licence qui place l’action au centre de tout et l’amène à son paroxysme. Mais qu’en est-il de ses débuts ?

.

La naissance d’un Dieu
On commence le premier God of War avec une introduction plus que sommaire qui nous explique avec bien peu de détails que Kratos est un grand guerrier Spartiate qui aide les Dieux de l’Olympe à arrêter Arès, le Dieu de la Guerre devenu fou. Pourquoi, comment ? On ne le sait pas. Et c’est en fait par le biais de différents flashbacks que l’on va comprendre les motivations de Kratos à être ainsi la main armée d’Athéna, et le lourd passé qui le hante.

Les lames du Chaos permettent d'attaquer en restant un peu à distance

Les lames du Chaos permettent d’attaquer en restant un peu à distance

Le jeu ayant plus de 10 ans, ce n’est pas vraiment spoiler que de révéler que Kratos, dans sa jeunesse, a imploré l’aide du Dieu Arès pour le sauver lors d’une bataille et que ce dernier l’a aidé en lui offrant des pouvoirs immenses ainsi que les célèbres Lames du Chaos. Mais l’ivresse d’un pouvoir grandissant et la fourberie du Dieu vont pousser Kratos a tuer sa femme et sa fille sans le savoir. Rongé par le remord, il va donc se retourner contre Arès et tenter de l’arrêter pour se venger, et pour qu’Athéna le soulage de ses visions cauchemardesques. Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo