Archives de Tag: Naughty Dog

[Jeu] Uncharted 4

uncharted-41icone Woooh !!Après une trilogie mémorable et croulant sous les louanges (hormis par les détracteurs des jeux scriptés), Uncharted aurait pu inquiéter en faisant un retour lointain. Mais impossible de n’y voir qu’une raison commerciale quand on connait un peu les gars de Naughty Dog, et la confiance s’est vite installée. La confiance et naturellement un engouement très important à sa sortie. Il est donc forcément un peu décevant de constater que le jeu a clairement raté certaines choses. Mais il est tout aussi agréable de constater qu’il est à nouveau un vrai petit bijou et une fin parfaite à la licence.

Plusieurs années après les événements d’Uncharted 3, Nathan tente au jour le jour de s’habituer à une vie rangée, aux côtés de sa femme Elena. Mais englué dans ses souvenirs nostalgiques d’aventure et d’adrénaline, il se laissera vite tenter par l’action, motivé par l’envie d’aider son frère revenu d’entre les morts. L’aider à retrouver le plus grand trésor de pirates, celui d’Henry Avery. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[DLC] Left Behind

thelastofusleftbehindlargeCicone Woooh !!‘est bien la première fois que je fais un article sur un DLC de jeu, mais un peu de rab sur un titre aussi génial que The Last of Us en vaut forcément la peine. Alors annonçons la couleur dès le début : le DLC est de la même qualité narrative et immersive que le jeu, donc ça déchire ! Comme d’habitude, je ne vais pas spoiler l’histoire du DLC, cependant, il me serait impossible d’en parler sans révéler une ou deux choses importantes du jeu d’origine, donc si vous n’avez pas encore fait l’aventure principale… mais bon sang, bougez-vous le cul et faites ce petit chef d’œuvre !…

Ellie n'a pas le choix, elle doit se battre seule contre tous.

Ellie n’a pas le choix, elle doit se battre seule contre tous.

L’histoire prend place au moment où Joel a été blessé, dans le collège universitaire. L’élipse émouvante laissée durant le jeu offre désormais des réponses claires sur ce qui s’est passé ensuite. Ce moment où Ellie ne peut plus se reposer sur les épaules de son compagnon et va devoir prendre les choses en main. Et alors qu’elle tente de trouver une trousse de secours en évitant bandits et claqueurs, elle se remémore son passé. Ces flashbacks vont nous permettre de corriger la frustration laissée à la fin de l’aventure principale où Ellie avait évoquée sa morsure avec son amie Riley, et dont le peu de détails faisait forcément trépigner. La curiosité attisée à souhait, Naughty Dog met ce passage de la vie d’Ellie en scène avec brio. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Comics] The Last of Us – American Dreams

American_Dreams_TPB_Covericone yeaahPréquel de l’excellentissime jeu The Last of Us, le comics American Dreams est une petite tranche de la vie d’Ellie, un peu plus jeune, qui arrive à l’orphelinat où elle va passer quelques années. Et surtout sa rencontre avec Riley, un personnage évoqué à la toute fin du jeu comme un détail non approfondi alors que ça paraissait important. Mais loin d’être une erreur des scénaristes, il s’agissait là d’une manière d’aiguiser la curiosité du joueur sur un détail qui se voit désormais développé par un comics, et dans quelques semaines par un DLC que j’attends avec la plus grande impatience !

l'empathie pour Ellie revient dès les premières pages ! <3

l’empathie pour Ellie revient dès les premières pages ! ❤

Le comics est assez court et n’est qu’un simple préambule. Il pose les thèmes de l’adolescence et des rapports entre jeunes gens dans un monde dévasté par un virus et tiraillé par des guerres entre autorité locale et rebelles insoumis. Un univers ambigu ou bien et mal sont durs à cerner, surtout à cet âge là. Et comme Riley est du genre aventureuse et envieuse de se sentir libre, Ellie va vite être confronté à la dureté du monde, des choix importants, et surtout les premiers façonnages de sa psyché.

De quoi relancer très facilement l’engouement pour the Last of Us qui devrait approfondir magnifiquement, je leur fait confiance, le background de cette Ellie grandissante, mais encore bien fragile et hésitante. Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Article par Edward, Bande Dessinée

[Blog] Jak and Daxter : the Precursor Legacy

JakAndDaxterCoverBien avant la trilogie culte de la PS3 incarnée par Nathan Drake et l’aventure épique d’Ellie et Joel, Naughty Dog a posé les bases de sa célébrité dès la Psone avec la licence Crash Bandicoot. Mais n’y ayant qu’à peine joué, je les ai surtout découvert à leur arrivée sur PS2 avec la trilogie des Jak and Daxter. Une œuvre majeure de la console de l’époque, une marque de qualité encore de nos jours.

Une belle histoire
En effet, à l’époque de la PS1, les jeux de plat-forme commençaient à peine à passer le cap de la 3D et, tout affairés à résoudre les écueils techniques, rares furent les développeurs à prendre le temps de créer également un univers construit et une histoire intéressante. Il fallut attendre la PS2 pour qu’arrive une nouvelle vague de jeu de plate-forme 3D, level-upant la qualité du genre. Jak and Daxter : the Precursor Legacy fut un fer de lance encore incertain et parfois maladroit, mais laissant présager un avenir radieux pour le genre.

Dans un monde régi par les Eco, des magies naturelles environnementales, l’équilibre permet une union entre les éléments et la vie en général. Et les 4 sages sont là pour veiller au grain. Jusqu’au jour où deux personnages mystérieux, Gol et Maya, s’aventurent à faire resurgir dans notre monde l’Eco Noire, une force mystérieuse maléfique qui leur donnerait un pouvoir immense. Les sages affaiblis doivent par la force des choses faire reposer le sort du monde sur les épaules de Jak et de son ami Daxter, transformé en petite bête poilue (et donc en sidekick rigolo) après être tombé dans une mare d’Eco Noire. Une bataille qui va nous révéler les secrets d’une ancienne civilisation basée sur l’Eco, les Précursors.

le sage vert, vieux rabat-joie, nous dirige dans nos quêtes...

le sage vert, vieux rabat-joie, nous dirige dans nos quêtes…

Un scénario simple mais assez efficace pour faire vivre l’univers qui nous est présenté, nous entraînant dans un voyage trépidant et émerveillant. Je regrette juste que les méchants ne soient absolument pas développés. On sent pourtant que leur passé existe et semble intéressant, mais Naughty Dog les abandonne à leur rôle de méchant diabolique qui ricane et c’est bien dommage.

On sent également que les limites techniques (et de budget) de l’époque freinent un peu la créativité des développeurs qui limitent un peu trop le nombre de PNJ, laissant un arrière-goût de vide un peu dommage, mais rien de bien choquant à l’époque. Tout comme le choix de ne pas donner de voix au héros, ce qui était monnaie courante dans les années 2000, mais qui empêche une empathie totale envers Jak. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] The last of us

jaquette-the-last-of-us-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1355137960Disons-le tout net, je suis un grand fan de Naughty Dog depuis la série des Uncharted. Alliant plaisir du gameplay, souci du détail, technique haut de gamme et ambiance délectable, je me suis laissé porter par les aventures de Nathan Drake avec bonheur, en constatant tout de même qu’un 4ème opus serait de trop pour le moment. Il fallait du neuf, et Naughty Dog s’en est aussi rendu compte en changeant d’univers avec The last of us. Ambiance post-pandémique et survie, voilà un aspect nouveau pour ses créateurs que j’avais hâte de découvrir.

.

la végétation a envahi les villes abandonnées par la civilisation...

la végétation a envahi les villes abandonnées par la civilisation…

Une grande histoire
Le monde tel qu’on le connaît a été bouleversé par un virus incontrôlable. Un champignon parasite qui prend le contrôle des humains, les rendant fous et les amenant à une mort certaine. Dans cet univers dévasté, des zones de quarantaine et des groupes de rebelles indépendants tentent de survivre et créent leur propre loi.

Joel fait partie d’une de ces bandes qui tentent de tirer leur épingle du jeu dans tout ce merdier, se nourrissant de boulots de mercenaires pas toujours très moraux. Jusqu’au jour où il se voit confier la tâche d’escorter un colis précieux : une jeune adolescente du nom d’Ellie. Ensemble ils vont commencer un voyage s’étalant sur des mois, passant de ville en ville pour atteindre leur but.

Je n’en dirai pas plus car tout autre détail divulgué serait un sacrilège. The last of us fait partie de ces histoires qu’on doit découvrir aux côtés des personnages principaux, en partageant leur émotion et en tentant de survivre. Comme un bon bouquin ou un long-métrage maîtrisé, le scénario fait la part belle aux personnages interprétés avec talent et marquants par leurs dialogues savoureux.

les personnages ont des dialogues dignes d'un grand film

les personnages ont des dialogues dignes d’un grand film

The last of us est une grande et émouvante aventure. Impossible de ne pas être accroc à Joel, le vieux ronchon qui fuit son passé et à Ellie, la gamine à la répartie facile et au courage insoupçonné. Qu’est ce que je l’aime, cette héroine ! Et leur relation, évitant les clichés simplistes, va se nourrir au fil de leur épopée et grandir en complexité. Ils sont tous les deux terriblement attachants et vous mettront les larmes aux yeux une ou deux fois. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo