Archives de Tag: open world

[Jeu] Infamous First Light

jaquette-infamous-first-light-ps4-covericone yeaahDeux avant les événements de Second Son, on contrôle Fetch dans son passé tel qu’il nous a été résumé brièvement dans le jeu principal. Une idée alléchante puisque le personnage est plein de charisme. Mais petite déception quand à la substance narrative qui a clairement choisi la facilité. J’attendais beaucoup du traitement de la drogue dans la vie de Fetch, de la façon dont elle s’est progressivement retrouvée prisonnière de ce mal qui lui a retourné le cerveau.

La relation fusionnelle entre Fetch et Brent aurait dû être au coeur du récit mais n'est au final qu'un prétexte...

La relation fusionnelle entre Fetch et Brent aurait dû être au coeur du récit mais n’est au final qu’un prétexte…

Et non, point de tout ça puisque les développeurs ont préféré créer un personnage ou deux pour nous donner les missions une à une. Ces nouveaux venus sont heureusement très sympathiques, mais le fait est que c’est un peu facile, un peu simpliste. Toute la relation entre Fetch et Brent devient anecdotique et seulement sous-entendue, et le sujet de la drogue est complètement esquivé. Vraiment dommage.

Cependant First Light reste un bon moment car le DLC suit aussi clairement la voie du plaisir immédiat. Les pouvoirs déjà impressionnants du néon sont encore améliorés visuellement et dans leur utilisation pour des déplacements encore plus libres et jouissifs. On est réellement surpuissants ! Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Watch_dogs

ob_becf53_urlicone yeaahEncore un jeu Ubi, encore les mêmes soucis… j’avais prévu de râler durant cet article, de pester avec toute la hargne qui m’a envahi dans les premières heures de jeu de Watchdogs. Car oui, j’étais véner au début. Mais vraiment hein. Parce qu’une fois de plus, Ubi a un potentiel énorme entre les mains et joue les feignasses et/ou les incompétents au niveau de l’histoire. Impossible de ne pas tiquer horriblement devant tant d’amateurisme en terme de mise en scène et de gestion de la narration… ces cinématiques affreusement série B et en plus mal jouées et mal filmées, c’est tellement lourd, tellement naze, tellement raté…

Je ne vais pas aborder l'évidente baisse de qualité graphique par rapport aux visuels de l'E3 2012 car on est habitué aux fausses promesses marketting, mais la ville reste souvent très belle. (hormis des pnj assez simplistes)

Je ne vais pas aborder l’évidente baisse de qualité graphique par rapport aux visuels de l’E3 2012 car on est habitué aux fausses promesses marketting, mais la ville reste souvent très belle. (hormis des pnj assez simplistes)

Et si encore on sentait de la bonne volonté, on pourrait leur pardonner, se dire qu’après tout, c’est l’intention qui compte. Mais non, on ne me fera pas croire que plusieurs centaines de personnes ont bossé sur ce même jeu sans pointer du doigt les gouffres narratifs qui parsèment l’histoire. Ou alors, il faut vraiment revoir votre façon de travailler, les gars !
Que l’histoire soit assez bateau, admettons, mais traitez au moins le contenu avec respect. Les personnages même pas introduits, sans aucun passé pour leur créer un semblant de personnalité ou de psychologie, les missions secondaires dictées par une ligne de texte, sans aucun prétexte pour les englober ou les justifier… en 2015, sérieux ! Vous avez tellement de moyens à votre disposition, vous devriez avoir honte de survoler les choses de la sorte ! Avec un traitement pareil, impossible d’avoir le moindre feeling pour Aiden Pearce, pour sa quête de vengeance et de réponses, pour les rebondissements de l’histoire. Rien à battre de ce qui peut arriver à des pantins ! Et la liberté morale qui nous est offerte en devient totalement inutile.
C’est une fois de plus la même rengaine qu’avec Far Cry 4, c’est une fois de plus un jeu Ubi, c’est une fois encore une énorme déception sur un aspect indispensable à un jeu. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo