Archives de Tag: RPG

[Jeu] Transistor

cover_largeicone Woooh !!Nolife m’a encore convaincu de faire un jeu que je n’aurais pas approché naturellement. Un jeu de style RPG, vu de haut en 3D isométrique, mélangeant aventure textuelle et combats stratégiques à planifier… tout ce que je trouve plutôt chiant en général. Comme quoi, il y a des exceptions à tout.

Le jeu commence au contrôle d’une jeune femme aux cheveux rouges prénommée à juste titre Red. Triste, abattue, elle retire une énorme épée au design étrange du corps d’un homme. Un homme auquel elle avait l’air de tenir énormément. Mais l’âme du défunt semble avoir été absorbée par cette mystérieuse épée baptisée Transistor, et il peut parler à travers elle. Red, de son côté, ne peut pourtant pas lui répondre. Chanteuse célèbre à la voix envoûtante, elle ne peut plus parler.
Des évènements étranges qui semblent envahir toute la ville, un mal mystérieux qui transforme les gens, les lieux en autre chose. Ce mal mystérieux est appelé le Process.

Des images superbes agrémentent les moments forts de l'histoire... comme Red face au corps de son défunt amant

Des images superbes agrémentent les moments forts de l’histoire… comme Red face au corps de son défunt amant

Et c’est en avançant et en collectant des infos à droite et à gauche que le background va commencer à se former peu à peu pour le joueur. Pas de monde ouvert à l’horizon, donc, c’est une progression linéaire indispensable qui nous est proposé pour distiller et parfaitement contrôler les informations dévoilant peu à peu l’intrigue et les enjeux de l’aventure. Enfin, dévoiler est un grand mot, car beaucoup de zones resteront sujettes à interprétation. On nous pose une ville mais on ne sait rien du monde au-delà. On nous pose des héros dont les motivations sont floues et le passé résumé en une ligne. On nous oppose à des protagonistes nommés la Camerata, une organisation dont on ne sait pas vraiment le rôle, mais qui semble être la source du Process. Et ce Process, mais qu’est-ce que c’est en fait ? Des gens qui disparaissent, une ville qui semble peu à peu se recouvrir de choses étranges, comme une mutation. Des créatures au design robotique ou magique à la fois qui veulent stopper votre avancée. Ce flou, c’est un peu déstabilisant et ça peut paraitre maladroit au début, mais on se rend vite compte que c’est une force du jeu. Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] The Elder Scrolls V : Skyrim

13969-1-1333040589150h de jeu… 150h de jeu ! Moi, qui ai tendance à me lasser des jeux qui durent plus d’une trentaine d’heures… et encore, je me suis « contenté » de faire toutes les quêtes principales et de décrocher le trophée de Platine, mais je suis loin d’avoir tout fait, exploré, complété. On pourrait facilement rajouter une bonne centaine d’heures pour espérer voir les limites du jeu.

Mais du coup, comment je suis censé écrire un article sur un univers aussi énorme que Skyrim, moi ? Rien que pour structurer efficacement les paragraphes, ce serait un boulot énorme auquel j’avoue n’avoir ni le temps à consacrer ni l’envie de m’y prendre la tête.

Bienvenue en Bordeciel !

Bienvenue en Bordeciel !

Je vais donc me contenter de deux gros paragraphes en y abordant d’une façon la plus organisée possible, vous m’excuserez les transitions hasardeuses, les différents points qui m’ont sauté aux yeux en jouant au soft et qui méritent d’être abordé à mes yeux. Les aspects survolés seront légion, mais après tout, pour le reste, il ne tiendra qu’à vous de vous aventurer à votre tour dans les contrées de Bordeciel.
.

Un univers gigantesque
L’univers de Skyrim… vaste sujet. C’est là le cinquième opus de la licence The Elder Scrolls, mais bien que n’ayant jamais joué aux précédents, on ne se sent à aucun moment largué, et surtout à aucun moment obligé de lire des textes énormes pour comprendre ce que l’on fait. Les trames principales et les personnages sont à chaque mission bien présentés dans les dialogues, avec la possibilité ou non d’approfondir les discussions pour mieux cerner les enjeux de nos actions, et seulement pour les goulus d’histoire, des centaines de livres étoffant l’univers sont trouvables un peu partout. De quoi satisfaire tous les types de joueur. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Recettear – Vis ma vie de PNJ

recettear__an_item_shop_s_tale_japon.jpg

Il y a un bon moment de ça, la mention de ce jeu sur Meido Rando avait attiré mon attention : Graphismes classiques et mignons, concept original, et surtout jeu facilement obtenable sur steam. Je l’ai mis de coté, attendant qu’il passe en promo, et une fois le jeu obtenu, je l’ai oublié dans un coin en comptant le faire « un de ces quatre ». L’occasion s’étant présentée lors d’un séjour loin du domicile avec mon pc sous le bras, j’ai eu la surprise de découvrir un jeu vraiment sympathique et addictif, mieux que ce à quoi je m’attendais.

« Et si au lieu de suivre l’histoire d’un mec qui sauve le monde dans un univers de fantasy, on suivait la vie d’un des PNJ de la boutique la, tu sais, ceux qui t’arnaquent quand tu leur revend des trucs ? Eux aussi ont une vie derrière le comptoir ! »
« Oh wé, je vois trop le jeu, on pourrait partir dans un délire un peu parodique des poncifs du RPG tout en induisant un jeu de marchandage ! »

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Plumy, Jeu Vidéo