Archives de Tag: Toei Animation

[Film] Albator, Corsaire de l’espace

Albator-Film-2013icone MouuaisLes humains ont colonisé l’espace et de nombreuses planètes, et se sont multiplié à travers l’univers. Mais ne trouvant pas de havre aussi prospère que la Terre, ils décidèrent de retourner à leur patrie natale. Cependant, la planète ne pouvant plus accueillir une si grande population, une guerre gigantesque éclata et un ordre nouveau en émergea, qui fit de la planète un sanctuaire sacré et interdit quiconque de s’y installer.

Albator, un corsaire légendaire, mène son équipage sur l’Arcadia à travers l’espace au nom de la liberté, pour lutter contre l’oppression de ce nouvel ordre.

Un scénario mal géré

Kei est un personnage très sympa et assez bien représenté... sauf à un passage ! Je conçois que la fille au ralenti sous la douche dans l'espace est un code du space opéra et je n'ai pas de souci avec ça, mais qu'au moins, la douche introduise une scène de dialogue avec quelqu'un, pas juste une entracte sexy pendant un vol de vaisseau, sérieux ! >_>"

Kei est un personnage très sympa et assez bien représenté… sauf à un passage ! Je conçois que la fille au ralenti sous la douche dans l’espace est un code du space opera et je n’ai pas de souci avec ça, mais qu’au moins, la douche introduise une scène de dialogue avec quelqu’un, pas juste une entracte sexy pendant un vol de vaisseau, sérieux ! >_> »

Oui, je commence directement par le gros défaut car c’est quand même ce qui me gène dans tout le film. Je n’ai rien contre un scénario assez cliché ou simple, la preuve, j’ai beaucoup aimé Pacific Rim, mais en l’occurrence, les défauts du scénario et par extension de sa mise en scène cassent bon nombre d’aspects du film.

Le côté brouillon de l’immersion déjà, qui fait qu’on a du mal à suivre ces histoires de matière obscure, de canon plasma géant, de recommencement temporel… les concepts sont utilisés avec trop de facilité sans pour autant détailler leur fonctionnement ou leur effet. Du coup, on ne peut que se contenter de suivre l’histoire les yeux fermés, dans un flou des plus total, ou bien tenter de déduire les choses au risque de se retrouver face à des situations grotesques. Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Animation, Article par Edward, Film

[Anime] Ayakashi & Mononoke

44178.jpg

Ayakashi & mononoke, une série qui a fortement contribué à mon attachement pour les yokai et pour certaines constructions graphiques. Pour la petite histoire, il existe donc deux séries. La première, Ayakashi, est une ensemble de 3 histoires sur les yokais. Dans la 3eme histoire, intervient ce personnage si particulier, Kusuri Uri – traduire « L’apothicaire », mais le terme « Kusuri uri » reste au final son nom puisqu’il ne se nomme jamais – qui, obtenant un succès certain, se verra attribué une série tournant autour de sa personne, nommée Mononoke et qui est donc la suite direct du dernier volet d’Ayakashi.

Je n’ai personnellement vu que les histoires liées au kusuri uri et ne parvient pas à me résoudre à regarder les premières histoires d’Ayakashi, par une étrange crainte d’être déçue appuyées par les critiques toujours un peu négatives sur les premières histoires lorsqu’on les compare à celle tournant autour de Kusuri Uri. Sans la présence du Kusuri uri, qu’en sera t’il ? De fait, je vais parler ici uniquement des histoires tournant autour de ce personnage. Je considère donc la série du kusuri uri comme un tout de 6 arcs, le premier étant le dernier arc d’ayakashi. La série fait donc ainsi 15 épisodes.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Plumy