Archives de Tag: TPS

[Jeu] Batman Arkham Knight

jaquette-batman-arkham-knight-playstation-4-ps4-cover-avant-g-1393950009icone Woooh !!Impossible de ne pas spoiler le second volet de cette trilogie pour parler de Arkham Knight, donc si vous n’avez jamais fait Arkham Asylum et surtout Arkham City, ayez honte, déjà, et ensuite faites les sans plus tarder. Mais ne continuez cet article qu’en connaissance de cause.

Quelques mois après la mort du Joker, les super-vilains de Gotham City se sont réorganisés, et c’est l’épouvantail qui prend la tête de l’offensive générale. Menaçant la ville avec son nouveau gaz de terreur, tous les habitants évacuent les lieux et la ville n’est plus habitée que par la police et les brigands de tout ordre. Mais aussi par une milice privée et surarmée dirigée par un certain Chevalier d’Arkham, un homme mystérieux qui va tout faire pour abattre la chauve-souris. Batman répond à l’appel et va affronter tout ce beau monde.

Batou est de retour... et il est superbe...

Batou est de retour… et il est superbe…

Le scénario a été un peu critiqué à la sortie du jeu… moi, je l’ai trouvé excellent ! Pas parfait évidemment, toujours perfectible, mais que ce soit la narration ou les thématiques abordées, tout fonctionne à merveille et prend aux tripes. Les missions secondaires sont parfois un peu trop anecdotiques, j’avoue, notamment à cause du choix de quelques méchants pas très charismatiques comme Firefly ou Pygg. Ou encore des ressorts assez bateau comme pour la menace de l’homme mystère. Mais pour ce qui est de la trame principale qui va porter les vrais enjeux et motivations de notre héros, c’est travaillé et rondement mené. Les créateurs n’ont pas hésité à faire des choix forts quant à notre héros et son entourage (et envers les méchants secondaires), et la narration visuelle a trouvé son meilleur effet de la trilogie : Le Joker ! Ah oui, il est mort, c’est vrai… et pourtant il n’a jamais été aussi présent dans l’histoire. Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Grand Theft Auto 5

CoverArt-GTAVicone Woooh !!Comment faire un article qui ne fasse pas des kilomètres pour parler de GTA 5 ? Ça va être compliqué, mais je vais essayer d’être succinct : Ce jeu est un des plus grands jeux au monde !
Voilà… un peu moins succinct ? Bon, ok, on détaille…

Alors disons le tout de suite, même si j’ai toujours considéré Rockstar comme de très grands développeurs, je n’ai jamais été totalement conquis par un GTA, et je n’en ai même jamais fini jusque-là. J’ai beaucoup joué à GTA3, mais la ville tentaculaire et les missions de course poursuite ont eu raison de ma capacité à me repérer. J’avais l’impression d’être sans cesse perdu dans ces rues et j’ai fini par décrocher malgré les évidentes qualités. GTA 4, j’y ai joué une quinzaine d’heures et même constat. Le personnage principal était cependant très intéressant, mais les missions difficiles et énervantes au possible car sans checkpoint (obligé de se retaper des dizaines de minutes à chaque mort, parfois) m’ont fait arrêter rapidement.
Heureusement, il y a eu Red Dead Redemption… œuvre magistrale sur tous les points qui est largement dans mon top 5 des meilleurs jeux de tous les temps, et qui approfondissait les mécaniques et la narration de ce style de jeu à un niveau inégalé.

Michael, Franklin et Trevor, trois styles très différents, mais embarqués dans la même galère...

Michael, Franklin et Trevor, trois styles très différents, mais embarqués dans la même galère…

Et voilà GTA 5 (que j’ai fait sur PS4 qui plus est, histoire que les graphismes soient bien classes), qui a pris le temps d’apprendre de ses erreurs passés et qui s’est nourri des qualités de Red Dead Redemption pour sublimer le genre. Et histoire d’en rajouter une couche, Rockstar nous sert même 3 histoires parallèles entremêlées avec talent. Forcément, ça ne pouvait être qu’une réussite ! Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo, Uncategorized

[Jeu] Infamous : Second Son

infamous-second-son-listing-thumb-03-ps4-usicone yeaahInfamous 1 et 2, c’était une histoire qui se voulait forte, grande, épique. Infamous 1 et 2, c’était un essai pas tout à fait transformé par manque de charisme, mais auquel on pouvait attribuer un grand nombre de qualités. Infamous 1 et 2, c’était un adulte qui a pris le temps de cultiver son expérience pour se présenter sous ses meilleurs atours.
Une console plus tard et voici Infamous Second Son. Et Second Son, c’est un ado. Avec des défauts, certes, mais avec une spontanéité que ses prédécesseurs n’avaient pas.

Les héros n'ont jamais le vertige...

Les héros n’ont jamais le vertige…

7 ans après le cataclysme créé par le passage de la bête sur New Marais, les gènes se réveillent et les Porteurs de pouvoir fleurissent un peu partout. Mais difficile pourtant d’en croiser un dans les rues, car le DUP, une faction militaire spéciale, a la mission de capturer tout individu révélant des pouvoirs pour les confiner dans une prison gérée par la sadique Augustine, une femme froide possédant des pouvoirs de béton. Elle est la seule Porteuse officielle, accréditée par le gouvernement pour chasser ses congénères. Mais lors d’un transfert de prisonniers qui tourne mal, le jeune Delsin Rowe va être en contact avec un des prisonniers et découvrir son propre pouvoir : celui d’absorber celui des autres. Désormais investi du contrôle de la fumée et des cendres, il va partir affronter Augustine à Seattle pour lui voler son pouvoir et tenter de libérer sa famille du béton. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Remember me

rememberme_packs_0001Dans un monde où tous les humains ont sur leur nuque un SenSen (une sorte d’appareil permettant de « gérer » sa mémoire), vous incarnez Nihlin, incarcérée dans la prison de la Bastille, et soumise à une sentence d’effacement de mémoire. Mais un étrange ami vous parle et vous aide à vous enfuir, puis à retrouver les bribes de votre passé pour mener à bien le combat Erroriste, à savoir libérer le monde du contrôle des mémoires.

Un peu trop ambitieux ?
Développé par un studio français avec un budget certainement pas extra-ordinaire, le thème abordé avait de quoi faire un peu peur. En effet, entre le Neo-Paris futuriste, et les thématiques fortes abordées, le projet est très complexe et exige un travail énorme et de qualité pour ne pas paraître fade ou survolé… et c’est en effet là que le bas blesse.

le mélange architectural entre classique et futuriste est excellent !

le mélange architectural entre classique et futuriste est excellent !

Visuellement, l’univers est magnifique. Malgré un moteur technique pas vraiment révolutionnaire et des personnages un peu trop figés (la motion capture, les amis, y’a que ça de vrai !), on sent constamment un vrai souci du détail. Le mélange entre bâtiments futuristes et architecture classique des monuments de Paris, les publicités omniprésentes, les textes apparaissant en surimpression sur le décor grâce à notre SenSen, et autres tags témoignent d’une vraie volonté de vie. Le problème, c’est que ça s’arrête là. Un splendide tableau neo-futuriste, mais complètement immobile. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Spec Ops : The Line

2268428-spec_ops_the_line_wallpaperEn bon gros cliché de garçon, j’ai écumé pas mal de jeux de guerre, et je continue aujourd’hui à chaque sortie de Call of Duty ou de Battlefield. Mais outre ces blockbusters promettant à chaque épisode des révolutions en terme d’immersion et d’émotion et qui au final misent surtout sur le spectaculaire, un nom est passé furtivement l’an dernier dans les bacs. Ce titre, c’est Spec Ops : The Line.

Un jeu qui n’a pas fait de résultats spectaculaires en terme de ventes et qui a donc été vite oublié dans les magasins malgré des critiques élogieuses parlant d’une expérience qui secoue vraiment.

le paysage est posé et juste grandiose...

le paysage est posé et juste grandiose… bienvenue à Dubaï !

Dubaï sous le sable.
Directement plongé dans le feu de l’action, on se retrouve dans la peau du chef d’unité Walker, de la Delta Force et de ses deux subordonnés, Lugo et Adams. Envoyés en mission de sauvetage dans un Dubaï des plus surprenants. En partie recouverte par des tempêtes de sable d’une violence jamais vue (allant jusqu’à recouvrir entièrement certains immeubles), cette ville riche s’est retrouvée en état de crise. Et alors que le 33ème régiment américain a été envoyé pour aider l’évacuation et calmer les pillages et autres hystéries collectives, le contact a été rompu. Walker et ses hommes sont là pour y voir plus clair.
Mais l’accueil est plutôt brutal, et c’est une véritable guerre civile qui les attend, entre les pillards et l’armée américaine. Du moins à ce qu’il paraît au premier abord. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Deus Ex Human Revolution

Sorti l’été dernier, Deus Ex : Human Revolution me faisait de l’œil depuis un moment. C’est en voyant la nouvelle baisse énorme de son prix que je l’ai enfin acquis. Deux Ex premier du nom fût à l’époque un de mes tous premiers gros jeux PC. Un nom qui fait écho dans l’esprit des gamers comme représentant un univers futuriste détaillé, un thème de réflexion fort, une grande complexité de gameplay et de possibilités, des phases d’action efficaces et un côté RPG bien géré.

Sur tous ces points, le second épisode avait apparemment déçu tout le monde au point que je ne m’y sois jamais frotté. Qu’en est-il de ce troisième volet sorti bien des années plus tard ?

Une histoire bien ficelée
Nous incarnons cette fois-ci Adam Jensen, ancien flic et ayant fait parti des sections d’assaut, il se retrouve depuis peu à la tête de la sécurité des locaux de Sarif Industries, un des plus grand laboratoire de recherche en augmentation humaine. De quoi s’agit-il ? Eh bien, l’histoire se déroulant dans les années 2020, la recherche a fait de gros progrès en terme de robotique et de nanotechnologie, et de nombreuses personnes ont vu leur handicap « guéri » par l’implant d’un bras ou d’une jambe robotique. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Beyond Good and Evil

Parmi ce que j’appelle les Grands Jeux, il y a d’une part les classiques connus de tous (Mario, Zelda, Rayman, Final Fantasy, Doom, etc…), et les petites perles injustement méconnues. Alors même qu’elles sont pourtant encensées par les critiques, les joueurs les boudent et seul un public réduit ne les élève au rang de jeu culte. ICO est l’exemple le plus frappant qui me vient à l’esprit ou encore bon nombre de jeux indépendants. Mais parmi les jeux qui avaient tout pour eux et n’ont pourtant pas bien marché commercialement à l’époque de la PS2, il y a Beyond Good and Evil.

Un monde magnifique.
Créé par Michel Ancel, le papa de Rayman (gros succès incontestable), BGE est l’histoire de Jade, une jeune femme forte en personnalité et en charisme, reporter freelance, qui va devoir déjouer un complot sur sa planète. En effet, Hyllis est sans cesse attaqué par les DomZ, des créatures extra-terrestres, et les citoyens de la ville ne doivent leur survie qu’à la protection des Forces Spéciales de la planète, la Section Alpha. Cependant une rumeur gronde dans la ville, relayée par un groupe de résistants surnommé le réseau IRIS : une rumeur comme quoi les inexplicables disparitions de citoyens ne seraient pas dues au DomZ, mais aux Sections Alpha elles-mêmes qui manipuleraient les habitants et conspireraient avec l’ennemi. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Vanquish

Vanquish est un titre dont j’avais suivi un peu les news et les avis sans en être spécialement impatient pour autant. A travers son actualité, le jeu fleurait bon l’action bourrine écervelée à potentiel défoulant et basta. Je l’ai donc noté dans mon calepin de jeux à faire un de ces jours en l’achetant d’occasion. Je l’ai trouvé le mois dernier dans un bac à 10€, alors je me suis lancé. Et force est de constater que Vanquish surprend sur tous les points, dans le bon sens du terme.

Une bonne vieille histoire de militaires.
A commencer par une histoire basique certes, mais qui ravive une certaine nostalgie des films musclés des années 80/90. Une nouvelle belle journée pour les américains est interrompue par le tir terroriste d’une arme à micro-onde qui dévaste la ville de San Francisco. Mais qui peut donc se cacher derrière ce détournement de station orbitale à des fins génocidaires ? Mais les russes, bien sûr ! Le méchant terroriste Zaitsev fait désormais peser sur les Etats-Unis une épée de Damoclès plus que convaincante et demande une abdication militaire totale sous peine de dévaster une autre ville. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Batman Arkham City

Deux ans après la magnifique surprise que fut Batman Arkham Asylum, le studio Rocksteady nous fait renfiler les collants de la chauve-souris la plus classe du monde en nous promettant une aventure bien plus riche et complète dans ce nouvel opus. Une promesse qui pouvait paraître exagérée, mais qui est au final plus que tenue.

Batman est de retour !
Car c’est avant tout ça que l’on attendait ! Le plaisir jouissif d’incarner ce justicier de l’ombre, planant de gargouilles en gargouilles au dessus des malfrats et bondissant d’un immeuble à l’autre, désormais. Car Arkham City est beaucoup plus grand que l’asile du premier épisode et la sensation de liberté est énorme. Un peu trop, au début, d’ailleurs… le temps de se remémorer un peu les mécaniques de jeu et la panoplie d’actions possibles, il faut avouer qu’un tel terrain de jeu se révèle
du coup handicapant. Les informations pullulant sans cesse, on se sent harcelé de toute part et l’ensemble donne une impression fouillis qui m’a fait craindre pour la suite. Mais rassurez-vous, ce n’est que le temps de se replonger dans l’univers. Une fois les réflexes revenus, le plaisir de jeu est là et bien là ! Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

[Jeu] Batman Arkham Asylum

termine-batman-arkham-asylum-ps3-L-2.jpeg

Alors que les plus chanceux découvrent Batman Arkham City, pour ma part, je viens tout juste de terminer Batman Arkham Asylum. Mon 2eme jeu Ps3 ! Après le beat
them all endiablé avec Bayonneta, il était temps de me pencher sur l’aventure du chevalier noir qu’une personne de bon gout m’avait fortement conseillé et trépignait d’impatience que je m’y mette enfin au lieu de jouer à Recettear.

L’histoire est relativement simple : Batman vient de capturer le Joker, et l’accompagne à l’asile d’Arkham. Sa capture un peu trop facile se révèle avec été un piège monté de toutes pièces, et Batman se retrouve coincé sur l’ile d’Arkham avec nombre de ses anciens ennemis prêt à en découdre. Mais que fais la police ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Article par Plumy, Jeu Vidéo