[Jeu] Walking Dead

TWD-game-covericone Woooh !!Tout commence dans une voiture de police. Lee, emmené par le shérif du coin, se résigne à payer pour un crime. Mais le destin, et plus particulièrement l’avènement des zombies dans notre monde va en décider autrement. En cavale grâce à un concours de circonstances, il va se réfugier dans une maison du coin et tombe sur une petite fille, Clémentine, dont il va vite se prendre d’affection. Sortir cet enfant de l’enfer qui les entoure va devenir le combat de Lee, à travers les différentes personnes qu’il va rencontrer, et les choix cruciaux qu’il va devoir faire au quotidien.

Ne recoupant le comics original que par petites touches, le studio Telltale nous conte une histoire originale, avec des personnages inédits, évoluant dans l’univers de Walking Dead.

A chaque question, on a le choix entre plusieurs réponses à faire avant que la barre blanche en dessous ne soit vide...

A chaque question, on a le choix entre plusieurs réponses à faire avant que la barre blanche en dessous ne soit vide…

Un jeu qui vît par son histoire
Un jeu repose généralement sur deux aspects principaux : le background qui se transmet par le scénario, les personnages, les dialogues, les graphismes, la musique et le contexte en général ; et le gameplay qui comprend la jouabilité, le level design, les systèmes de jeu, ou encore le challenge. Si un Mario va se ficher royalement de tout effort de background pour se concentrer uniquement sur le gameplay, Walking Dead va lui ne recourir quasiment à aucun gameplay, mais s’investir à fond sur le reste.

L'histoire est racontée comme une série télé, avec un résumé au début de chaque épisode façon "previously in Walking Dead", et un trailer de fin pour donner envie.

L’histoire est racontée comme une série télé, avec un résumé au début de chaque épisode façon « previously in Walking Dead », et un trailer de fin pour donner envie.

De ce fait, la musique et les bruitages sont corrects mais très discrets, le moteur graphique archi basique mais ayant opté pour un style comics très ingénieux et respectueux de l’oeuvre originale, et le gameplay se contentera à 90% de déplacement basiques et de lignes de dialogues à choisir. Encore moins développé que dans un point and click traditionnel puisqu’il n’y aura même pas d’énigmes ou d’associations farfelues d’objets dans un inventaire. Tout est fait pour ne concentrer l’attention du joueur que sur les choix à faire et les choses à dire.

On pourrait croire ce résultat pauvre, mais il n’en est rien, car l’immersion est grâce à celà extrêmement intense. Dans les jeux traditionnels, faire un mauvais choix peut être rattrapé par des compétences de gamer, alors que dans Walking Dead, quand on fait un choix, on ne peut que l’assumer. Quand on dit quelque chose, on ne peut que l’assumer. Et c’est loin d’être une chose facile.

Tous les personnages ont énormément de charisme !

Tous les personnages ont énormément de charisme !

De petits choix impliquent une grande responsabilité
Je ne vais pas énormément développer en détail cet aspect, car ce serait spoiler sans vergogne et amputer le plaisir de la découverte. C’est un jeu dont on parle réellement qu’avec les gens qui y ont joué. On compare nos choix, nos expériences, on partage nos souffrances traversées et nos rares plaisirs. Et on savoure l’intensité de l’aventure vécue.

Ce qu’il faut savoir, c’est que contrairement à ce que je pensais, les événements auxquels on va assister ne vont pas tant changer que ça selon nos choix. La trame générale du scénario restera la même en tout cas.

Les tensions dans le groupe peuvent aller très loin, quand tout le monde est armé !

Les tensions dans le groupe peuvent aller très loin, quand tout le monde est armé !

Vous passerez par les mêmes lieux, le découpage des cinq chapitres sera le même, etc… mais c’est le relationnel qui va entraîner beaucoup de changements. Par rapport à vos actions et aux dialogues choisis, les membres du groupe qui vous accompagnent vont adapter leur réactions et leur comportement.

Aider un gars vous attirera sa sympathie, et son soutien par exemple. Mais lorsque la tension règne dans le groupe et que vous devez prendre parti en temps très limité, la précipitation rendra vos choix bien difficiles. Et vous lâcherez plus d’une fois un mot que vous n’auriez pas voulu dire car vous n’aviez pas mesuré les conséquences.

Gravir ces escaliers est un enfer, car on a une affreuse idée de ce qu'on va y trouver mais on refuse d'y croire...

Gravir ces escaliers est un enfer, car on a une affreuse idée de ce qu’on va y trouver mais on refuse d’y croire…

Et les bases mêmes de l’humanité sont remises en cause dans un monde pareil. Achever les souffrances d’un homme condamné sera perçu par certains comme une évidence, alors que pour d’autres, ce sera un acte horrible. Et l’empathie vite créée envers la petite Clémentine compliquera aussi énormément vos choix. Doit-on agir froidement, voire sadiquement, car on sait qu’objectivement, c’est le meilleur choix pour survivre ? Et si oui, comment assumer ce choix face au regard de cet enfant qui vous voit comme un modèle, un repère dans ce monde dévasté ?

Assumer est vraiment le maître mot de ce jeu. Et croyez-moi, ce n’est pas un mot à prendre à la légère. De cette façon, le groupe qui vous accompagne ne sera pas le même selon vos actes, et ils n’auront pas les mêmes relations avec vous.

Tenir Clémentine dans ses bras est un vrai souffle d'apaisement dans ce monde de fou...

Tenir Clémentine dans ses bras est un vrai souffle d’apaisement dans ce monde de fou…

Rien que de le dire me fait repenser à un personnage que je n’ai pas su sauver, car j’ai hésité trop longtemps… et pire, je lui ai offert une mort ignoble pour avoir fait le mauvais choix dans la panique ! Ou encore cette personne que j’ai sciemment choisi d’abandonner, ne pouvant pardonner ses actes, emporté par la colère qui me tenaillait. Impossible de me convaincre que j’ai fait le bon choix, que c’était pour la sécurité du groupe… pour la sécurité de Clémentine. Je ne peux qu’assumer ce que j’ai fait, et en avoir le poids sur la conscience. Voilà le genre de sentiment que va vous offrir ce jeu, et qui fait qu’il est unique en son genre.

Walking Dead de Telltale est une œuvre magnifique aux dialogues intelligents, à la narration parfaitement maîtrisée et à l’histoire évolutive selon vos choix, offrant une expérience mémorable et des émotions encore jamais ressenties. Alors que vous soyez fan de jeu vidéo ou non, vous n’avez aucune raison de rater ce jeu exceptionnel !

Walking Dead
Un trailer qui montre des passages qui ne correspondront pas forcément à votre partie, selon vos choix, mais qui pose clairement l’ambiance parfaite du jeu :

PS : Attention à ne pas confondre avec la bouse intégrale qu’est le jeu FPS Walking Dead : Survival Instinct, vous seriez fortement déçu ^^ »

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Jeu Vidéo

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s