Archives de Catégorie: Animation

[Dynamo] Lain, l’identité au travers du réseau

Plumy nous a pondu en Février un belle grosse réflexion sur la série animée Serial Experimental Lain, une série culte de notre jeunesse. Une analyse principalement axée sur la notion d’identité à travers le réseau, à laquelle nous sommes tous plus ou moins confronté aujourd’hui. Asseyez-vous confortablement, faites chauffer la matière grise, et c’est parti !

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Edward, Article par Plumy, Emission, Studio Dynamo

[Dynamo]La projection dominicale – Tout en haut du monde

Seconde vidéo sortie fin Janvier… huhum… non parce qu’en fait, on est tellement occupés avec la création de vidéo qu’on en a complètement zappé le blog, il faut bien l’avouer… donc on a quelques vidéos déjà faites mais pas postées. On va rattraper les choses une par une.

Aujourd’hui, c’est donc une petite review tournée après le visionnage au cinéma du très beau film d’animation « Tout en haut du monde ». Enjoy !^^

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Edward, Article par Plumy, Film, Studio Dynamo, Uncategorized

Novembre 2014, mon « mois Ghibli »

Novembre 2014 est définitivement le « mois Ghibli ». Après avoir visité l’exposition des layers au musée des arts ludiques (j’y reviens après), j’ai appris la diffusion du film Yume to kyôki no ôkoku, traduit par The Kingdom of Dreams and Madness pour l’ouverture du 9eme festival du film japonais contemporain. Je m’y suis donc rendue en bonne compagnie après ma journée de travail.

258808.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Qualifier ce film de reportage n’est pas lui faire honneur. C’est une incursion dans la vie de Miyazaki et de son entourage, le studio Ghibli.
Miya-san dit que Ghibli n’est qu’un nom qu’il a choisi parce que c’était le nom d’un avion. Mais nous savons bien que Ghibli est plus qu’un nom. Plutôt un emblème qui réuni des personnes pensant de la même manière.
Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Plumy

[Film] Astérix et le Domaine des Dieux

L-affiche-d-Asterix-Le-Domaine-des-Dieux-fait-beaucoup-rire-Obelix_portrait_w532Licone yeaahassé de ne pas réussir à vaincre par la Force les irréductibles Gaulois, César décide de tenter d’implanter la civilisation romaine aux portes du village, de sorte que ces derniers s’intègrent de leur plein gré à l’avancée de l’Histoire.

Enfin Astérix revient à l’animation ! Après toutes ces catastrophes cinématographiques (sauf Astérix et Cléopâtre), on en revient à ce qui va le mieux à nos gaulois. Mais en nouveau tout de même puisque c’est en 3D que nos compères prennent vie. Le choix esthétique est plutôt efficace car ils ont su adopter un style assez cartoon pour ne pas faire transparaître les moyens français limités. L’univers est donc cohérent et agréable.

L'humour de situation est très fréquent et efficace.

L’humour de situation est très fréquent et efficace.

L’album adapté est donc le Domaine des Dieux, mon album préféré, celui que j’ai le plus lu, et qui a énormément de matière à développer. Et en plus, c’est Alexandre Astier qui se charge de l’adaptation et des dialogues, que de joie ! Et là aussi, ça fonctionne assez bien. L’esprit est fidèle à l’original, tout en apportant quelques petites modifications sympathiques à l’histoire (mais ils n’ont pas fait chanter les esclaves ! Zut ! >_<). Le rythme est excellent, il n’y a quasiment aucun temps mort, et pourtant, je n’ai pas réussi à me laisser complètement emporter. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Edward

[Film] Dragons 2

dragons-2-affiche-53466d82adf5eicone Woooh !!Depuis les événements du premier épisode, les habitants du village de Burk vivent en paix avec les dragons. Mieux encore, ils les ont totalement intégré à leur communauté et une entraide mutuelle dans la vie de tous les jours s’est installée grâce à une confiance partagée. Mais le jeune Harold n’entend pas suivre sagement la voie le menant à devenir chef du village et préfère la liberté et l’exploration du monde alentours sur le dos de son irrésistible ami Croc-Mou. Et c’est durant l’une de ses escapades qu’il va rencontrer des traqueurs de dragons, capturant ces créatures ailées pour le compte d’un homme qui cherche à les dominer par la force et la crainte. Suivre ses convictions mènera alors Harold à s’opposer au despote, mais aussi à rencontrer une cavalière mystérieuse qui semble encore mieux connaître les dragons que lui.

.

Les dragons arborent plus que jamais ces attitudes mixées entre oiseau, chat et chien, qui les rendent totalement irrésistibles !

Les dragons arborent plus que jamais ces attitudes mixées entre oiseau, chat et chien, qui les rendent totalement irrésistibles !

Après un premier volet surprenant de justesse sur tous les tableaux, il était difficile de faire mieux avec une suite. Et pourtant, l’aîné s’est fait surpassé par ce nouvel opus encore plus grandiose en tous points.

L’histoire tout d’abord qui aurait pu s’enliser dans les clichés de relations familiales ou dans la surenchère de batailles épiques, mais qui au contraire arrive à trouver un équilibre parfait entre action, émotion et humour. Les moments d’affrontements ou de vols divers à dos de dragons sont plus jouissifs que jamais, et font bien vite naître un sourire béat sur nos visages, retrouvant instantanément cette béatitude propre à l’enfance qui nous fait faire des « woooooooow » devant l’écran. Les passages touchants sont légions et, tout en abordant des thématiques fortes qu’on attendait pas forcément, ne manquent pas de mettre les larmes aux yeux. Et l’humour ponctue à merveille l’ensemble, sans jamais tomber dans la lourdeur, sans fausses notes, juste ce qu’il faut pour ne jamais laisser l’ennui arriver et garder l’esprit du spectateur pétillant de curiosité et de fraîcheur. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Edward, Film

[Anime] L’attaque des Titans (Shingeki No Kyojin)

shingeki-no-kyojin-ep-11-armin-mikasa-and-erenSicone yeaahhingeki no Kyojin, alias l’attaque des titans fait fureur sur le net depuis un moment. Difficile de ne pas tomber sur un ami fan de l’univers qui te dit qu’il faut absolument voir cette série ! Ok, pas de souci, je m’y suis mis. Et tout en l’ayant globalement beaucoup aimé, j’ai eu tout de même de nombreuses déceptions. Difficile d’en parler sans spoiler donc ne lisez cet article que si vous avez déjà vu la série.

On va commencer par les défauts, tiens. La première moitié de la série est assez irréprochable à mes yeux, hormis quelques passages peut-être un peu trop glauques à mon goût (oh, vous avez un soupçon d’espoir ? Au temps pour moi, on va faire mourir encore quelques personnages auxquels vous commenciez à vous attacher), mais c’est justifié par le caractère implacable de cette guerre inégale et destructrice. C’est une fois les héros affectés aux bataillons d’exploration que l’ensemble se gâte selon moi.

salut, toi...

salut, toi…

Une grosse cassure de rythme se fait sentir, déjà. Pour donner un souffle à l’histoire générale, je me doute, mais en contraste avec les événements énormes qui se succèdent à un rythme ininterrompu en première partie, je trouve que ça fait un peu caler la machine. L’intérêt de l’aventure est clairement porté hors des murs de la ville et avait donc besoin d’un but symbolisé par l’arrivée du titan femme. Une créature bien badass qui déchire tout. L’enchaînement de combats et de courses poursuites qui s’en suit est bien mené, mais ce sont les motivations qui m’ont laissé plus que perplexe. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Edward

[Film] LEGO La grande Aventure

21061838_20131128144957302icone Woooh !!Emmet est un employé modèle, suivant les instructions aussi bien dans son travail que dans sa vie. Une vie heureuse, sans surprises, sur des rails. Une vie bien monotone donc qui le laisse vide de personnalité et sans amis. C’est alors qu’une jeune femme mystérieuse va l’entraîner dans une aventure incroyable. Un artefact mystérieux qui fait de lui l’Élu, un président dictateur machiavélique, des mondes inconnus, une chasse à l’Homme, une révolution naissante… de quoi bouleverser la routine et se poser des questions très importantes sur le monde qui est le leur… le monde des LEGO.

"Tout est super génial !!"

« Tout est super génial !! » Cette chanson va vous obséder un bon moment ! ❤

Du très haut niveau
Les LEGO. Un univers certes nostalgique, et célèbre pour son humour à travers les nombreux jeux vidéo à licences, mais l’aura dégagée par la marque appelle tout de même aussi beaucoup le monde enfantin simpliste et la machine commerciale. Deux aspects qui laissaient présager un film facile, surfant sur les vannes à deux balles et le fan service. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Edward, Film

[Film] Albator, Corsaire de l’espace

Albator-Film-2013icone MouuaisLes humains ont colonisé l’espace et de nombreuses planètes, et se sont multiplié à travers l’univers. Mais ne trouvant pas de havre aussi prospère que la Terre, ils décidèrent de retourner à leur patrie natale. Cependant, la planète ne pouvant plus accueillir une si grande population, une guerre gigantesque éclata et un ordre nouveau en émergea, qui fit de la planète un sanctuaire sacré et interdit quiconque de s’y installer.

Albator, un corsaire légendaire, mène son équipage sur l’Arcadia à travers l’espace au nom de la liberté, pour lutter contre l’oppression de ce nouvel ordre.

Un scénario mal géré

Kei est un personnage très sympa et assez bien représenté... sauf à un passage ! Je conçois que la fille au ralenti sous la douche dans l'espace est un code du space opéra et je n'ai pas de souci avec ça, mais qu'au moins, la douche introduise une scène de dialogue avec quelqu'un, pas juste une entracte sexy pendant un vol de vaisseau, sérieux ! >_>"

Kei est un personnage très sympa et assez bien représenté… sauf à un passage ! Je conçois que la fille au ralenti sous la douche dans l’espace est un code du space opera et je n’ai pas de souci avec ça, mais qu’au moins, la douche introduise une scène de dialogue avec quelqu’un, pas juste une entracte sexy pendant un vol de vaisseau, sérieux ! >_> »

Oui, je commence directement par le gros défaut car c’est quand même ce qui me gène dans tout le film. Je n’ai rien contre un scénario assez cliché ou simple, la preuve, j’ai beaucoup aimé Pacific Rim, mais en l’occurrence, les défauts du scénario et par extension de sa mise en scène cassent bon nombre d’aspects du film.

Le côté brouillon de l’immersion déjà, qui fait qu’on a du mal à suivre ces histoires de matière obscure, de canon plasma géant, de recommencement temporel… les concepts sont utilisés avec trop de facilité sans pour autant détailler leur fonctionnement ou leur effet. Du coup, on ne peut que se contenter de suivre l’histoire les yeux fermés, dans un flou des plus total, ou bien tenter de déduire les choses au risque de se retrouver face à des situations grotesques. Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Animation, Article par Edward, Film

[Série] Avatar, le dernier Maître de l’Air

Logo_de_Avatar_la_leyenda_de_Aangicone Woooh !!Le monde est contrôlé par quatre éléments : l’eau, le feu, le vent et la terre. Et certains humains sont capables de les contrôler, nourrissant un équilibre ancestral entre les éléments. Néanmoins, les Maîtres du Feu ont un jour décidé de renverser cet équilibre et de conquérir le monde. C’est pour contrer cet acte dangereux que l’Avatar s’est dressé. Un être réincarné depuis toujours, Maître des 4 éléments, capable de veiller à l’harmonie sur Terre. Mais alors que le monde avait besoin de lui, il disparut, et le règne du Feu débuta.

Un siècle plus tard, l’avatar est retrouvé, enfermé dans la glace. Le jeune enfant ainsi libéré va devoir apprendre à maîtriser les éléments pour espérer un jour sauver le monde.

Aang, Katara et Sokka, commencent leur long voyage...

Aang, Katara et Sokka, commencent leur long voyage…

Des personnages intenses
L’histoire est conséquente et narrée de façon très efficace, mais elle ne s’épanouit réellement que grâce à ses personnages. Et qu’il s’agisse du groupe de héros, de l’Avatar ou bien des personnages rencontrés, ils ont tous droit à un traitement de qualité.
L’avatar Aang en premier lieu qui partait pourtant avec une construction plutôt classique de petit génie des pouvoirs, préférant faire l’andouille sans se prendre la tête. Mais son évolution passera par de grosses remises en cause en terme de responsabilité vis-à-vis du monde. Son siècle d’absence, ses échecs, les gens morts ou soumis alors qu’il aurait pu les sauver. Un poids palpable et sévère qui s’intègre parfaitement à la construction du héros à la personnalité à plusieurs couches.

Katara, le maître de l’eau, personnage féminin incarnant la raison et le côté maternel qui rassure Aang, ne se contentera pas, elle non plus d’un rôle cliché. Loin d’être un faire-valoir, elle va progresser à grand pas dans sa maîtrise de l’eau, en accepter les capacités et en user avec droiture, malgré des égarements humains touchants. Elle va devenir une jeune femme forte, vivant sa propre vie par et pour elle, et pas seulement par rapport à un homme ou à l’avatar. Un personnage qui fait plaisir à voir. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Edward, Série

[Animé] Panty and Stocking

panty-stocking-coverAprès l’excellent Gurren Lagann, le staff du studio Trigger se lâche encore plus avec un animé complètement déjanté mettant en scène Panty et Stocking, deux anges interdits de Paradis car étant dominés par leur vice respectif. Panty est accroc au sexe et saute sur tout ce qui peut lui procurer du plaisir charnel et Stocking ne peut se contenir devant la moindre gourmandise sucrée. Et pour se racheter, elles doivent, sous la surveillance du prêtre afro Gaterbelt, défendre la ville de Daten City contre les attaques de fantômes récurrentes. Pour cela, elles ont le pouvoir de transformer leurs sous-vêtements (Panty, sa culotte, et Stocking, ses bas) en pistolet et sabre divin. Chaque exorcisme musclé leur octroie des pièces divines jusqu’à que leur dette soit effacée et les portes du Paradis ré-ouvertes…

Simple fan-service pour une série qui joue la provoc ou véritable maitrise de l'excitation et des envies du public ?

Simple fan-service pour une série qui joue la provoc ou véritable maitrise de l’excitation et des envies du public ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Animation, Article par Edward, Série