[Film] Jurassic World

jurassic-world-à-Tarbesicone yeaahAprès la mort de John Hammond, l’île d’Isla Sorna a ré-ouverte au public sous la forme d’un parc zoologique de dinosaures encore plus ambitieux. Une infrastructure gigantesque et maitrisée qui fonctionne depuis près de 20 ans sans soucis majeurs, au point que le grand public commence même à se lasser de ces animaux majestueux. C’est donc pour palier à l’ennui des spectateurs que les chercheurs ont créé une nouvelle race de dinosaure plus grand et plus impressionnant… et malheureusement bien plus intelligent. A tel point qu’il finira par s’évader et à apporter le chaos sur l’île. Parmi la cohue, seul Owen Grady, dresseur de raptors, semble capable d’arrêter le massacre.

le parc est aménagé magnifiquement... le patron a dépensé sans compter.^^

le parc est aménagé magnifiquement… le patron a dépensé sans compter.^^

La suite 20 ans après est un classique du cinéma casse-gueule. Difficile en effet de faire la part des choses entre le respect de la licence et les références faciles et indigestes. Et force est de constater que l’équilibre est plutôt bien géré par ce nouvel opus qui accumule les petites touches nostalgiques allant jusqu’à reproduire quelques plans cultes au mouvement de caméra près, mais qui apporte assez de matière nouvelle pour ne pas s’y enliser.

l'image déjà culte dont les parodies ont fait le tour du net.

l’image déjà culte dont les parodies ont fait le tour du net.

Le scénario reste basique et assez prévisible, en tout blockbuster hollywoodien qu’il est, il ne prend pas trop de risques. Et les personnages manquent objectivement de développement et d’interactions intéressantes, mais face aux situations, les choses sont globalement cohérente et parfaitement rythmées. Rien que le concept d’un dresseur de Raptors sonne franchement mal sur le papier et se trouve pourtant très crédible à l’écran.

Les scènes d’action et de poursuite s’enchainent bien et la tension est maintenue tout du long, même si on peut regretter qu’aucune scène ne nous prenne les tripes comme la poursuite silencieuse des enfants par les Raptors dans le premier épisode.
On notera aussi les dix premières minutes très maladroites qui semblent vouloir nous émerveiller à grand coup de musique thème éclatante, et ce même lorsque les personnes parlent entre eux. Il aurait été beaucoup plus judicieux de laisser monter la sauce tranquillement pour faire exploser l’émotion face aux premiers dinosaures.

jouer avec les raptors, ça aurait pu être super naze, et c'est super sympa !^^

jouer avec les raptors, ça aurait pu être super naze, et c’est super sympa !^^

Visuellement, le film est très beau, mais souffre d’une identité un peu lisse et trop propre. La technologie du parc un peu plus futuriste donne un cachet certain, mais atténue l’immersion quand les personnages sont malmenés. On ne ressent jamais la boue, la tôle froissée, et toutes ces choses palpables qui créent les sensations. On reste un peu trop extérieur.

Jurassic World a donc des défauts flagrants et on ne peut absolument pas parler de chef d’œuvre, c’est évident, mais l’aspect distrayant et agréable du film suffisent largement à donner un côté positif à l’ensemble. C’est un divertissement de qualité, bien joué, bien réalisé. C’est efficace et ça, c’est déjà très bien.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Article par Edward, Film

Un mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s